DRAKE’S LONDON X FRED PERRY : BLACK CANVAS

Quand la très institutionnelle maison anglaise DRAKE’S LONDON s’associe à une autre marque du Royaume d’autant plus populaire mais avec une cible foncièrement plus jeune telle que FRED PERRY pour une collection capsule, on pourrait s’attendre au meilleur comme au pire. Et c’est le meilleur qui nous est proposé pour cette nouvelle ligne FW2012 avec comme fil conducteur la toile, naturellement appelée « Blank Canvas ».

Les classiques de chez Fred Perry tels que les polos, chemises et bombers sont classieusement agrémentés de détails sophistiqués, propres au savoir faire « hand made » de la sérieuse maison Drake’s London.

Le motif cachemire, très peu utilisé dans le prêt à porter au cours des dernières décennies mais incontournable revival des années 70, revient parsemé sur une trame de petits pois blancs, créant ainsi un motif graphique et maitrisé qui se décline en full print sur le premier polo ou en détails plus discrets sur les autres pièces. (on adore)

Des motifs hexagonaux toujours très « années 70 » dans les teintes jaunes et rouges sont quand à eux utilisés avec plus de parcimonie, rehaussant discrètement certaines pièces d’une pointe colorée.

Avec Fred Perry on surfe forcément sur la tendance skin/mauvais garçon, toujours en vogue cette saison, et on ne saurait d’ailleurs que trop vous conseiller de boutonner vos cols jusqu’en haut pour équilibrer votre look. Sinon les petits pois c’est simple, c’est cool, et ça marche …

La fameuse poche imprimée: nous en avons vraiment trop vu cet été sur de nombreuses marques de tee-shirts; vous faites selon vos envies, mais nous on laisse de coté …

Un foulard soyeux avec le fameux motif cachemire sur pois blancs… pour une touche très chic donc.

Pour compléter cette ligne frisant l’excellence, nous découvrons ce superbe modèle de brogues, bi-matière cuir/tissu à semelle en crêpe, qui s’immisce totalement dans l’esprit arty de cette hiver. Deux versions colorées pour deux styles opposés : La version noire fera l’affaire pour un look plus rock alors que la marron s’accordera à merveille sur un look de dandy streetwear. On aime vraiment les 2, mais on préfere le rock donc… on dit noir (!)

La collection, capsule mais accessible, est shoppable directement sur le site Fred Perry : ICI

Publicités

L’ESPADRILLE RAFFINÉE PAR DRIES VAN NOTEN

Parmi le large choix de modèles de chaussures légères pour la saison estivale, les espadrilles occupent une place plutôt subalterne. On avait déjà abordé le sujet dans nos précédents articles en prônant l’alternative ARMISTICE ou SCHMOOVE, mais face à ce modèle de chez DRIES VAN NOTEN, les jeux ne sont pas encore entièrement faits …

On ne sait pas trop si c’est dû au choix des couleurs (l’orangé pris en sandwich entre le noir et le blanc) ou à leur agencement en rayures mais on a du mal à en détacher le regard. Belles et audacieuses, elles sont le modèle parfait pour l’été.

Le styliste belge, connu pour son travail sur les imprimés, a suivi pour la conception de ces chaussures la technique traditionnelle utilisée sur la cote basque en travaillant avec de la toile légère de qualité supérieure.

La semelle est renforcée avec un caoutchouc en matière composite pour améliorer l’adhérence, et une pièce en daim a été rajoutée à l’intérieur de la chaussure au niveau de la cheville pour plus de confort.

Pour rester raccord, LaNicheDuRenard vous recommande d’y associer le tee-shirt loose fit en laine mérinos. On note une excellent finition des coutures au niveau du cou et des manches.

Vous pouvez retrouver ces deux articles sur la boutique en ligne du shop londonien ANTHEM.

QUOI DE NEUF CHEZ BALIBARIS ?

Nous vous parlions, dans un précédent article, de Balibaris. Voici quelques nouveautés pour aborder le printemps avec fraicheur et assurance.

Ce sac 48h, en toile de jean et avec ses poignées beiges, semble tout indiqué pour partir en week-end à la campagne, pour transporter un plaid, une serviette, ou encore lors d’une balade en bord de mer avec sa dulcinée. 60€

Cette chemise col officier vous changera sans nul doute des cols classiques. Vous serez élégant, sans tomber dans le trop formel pour autant. Elle est en coton popeline italien (l’avantage de la popeline étant un repassage sans efforts). 95€

Le jean brut, coupe droite, dont la coupe a été revue et corrigée par Balibaris. La toile premium Red Selvage, d’origine Japonaise, n’a reçue aucun traitement (ce qui est à considérer fortement lorsque l’on connaît les litres d’eaux nécessaires aux délavages des jeans). 95€ : qui reste vraiment correct pour le prix d’un jean de qualité.

Balibaris a également un concept–store où sont proposées des pièces d’autres marques, fidèles à l’état d’esprit de la maison. Nous sommes assez fans, en cette turbulente période électorale, de ce modèle de New Balances® U420 Premium aux couleurs patriotes. 79€ only !

Nous aimons aussi beaucoup cette cravate en soie et laine Marine / Bout gris, pour sa simplicité efficace. (Pas besoin de préciser que vous ne la porterez pas avec la chemise à col officier … mais nous précisons quand-même, sait on jamais). 50€

Et pour terminer votre tenue, nous avons déniché dans le concept–store cette Timex sobre et légère, bien loin des modèles électroniques qui firent un tabac il y a maintenant 4/5 ans. (Nous sommes heureux de retrouver de belles aiguilles sur ces cadrans old-school). 55€ : un prix attractif qui vous évitera de vous prendre la tête au moment de choisir, quelle montre porter pour aller à la plage …