INVESTIGATION AU SALON (CAPSULE) PARIS

C’est dans une toute nouvelle localisation, en bord de Seine à la Cité de la Mode et du Design, que s’est déroulé il y a deux semaines le salon CAPSULE. Une fois de plus, les exposants présents pour cette édition nous ont dévoilé les lignes directrices qui feront la saison SS/13.

Carrefour des tendances, l’événement catalyse l’énergie des jeunes marques fraichement établies en les positionnant à coté de celles déjà installées dans le paysage du prêt-à-porter, à l’intersection entre les influences streetwear et la culture héritage. Parmis les thèmes récurrents que l’on retrouve dans bon nombre des collections, la recherche du détail et des finitions tiennent le haut du pavé.

 

Les couleurs vives sont présentes sur une grosse majorité des stands et se retrouvent sur les pièces de chez les hollandais de ONTOUR, marque qui assume à fond son environnement ‘green culture’ et qui nous le prouve en distribuant des graines de citrouille.

L’esprit workwear, lui, est magnifiquement personnifié par les parisiens de BLEU DE PANAME. Et c’est une collaboration avec MOLESKINE, résultat d’un travail sur le thème de la toile denim, qui est mise en avant sur les lieux transformés pour l’occasion en camp militaire aux couleurs de la marque au logo à la faucille croisée.

LONDON UNDERCOVER intègre l’imprimé camo à ses parapluies, cassant ainsi avec l’image utilitaire traditionnelle accordée à l’objet. La qualité de fabrication est de mise, avec des manches en bois dont certains modèles sont gravés des têtes d’animaux comme dans la plus pure tradition ‘countryside’ anglaise.

On ressent comme une sensation de dépaysement à la vue d’un des créateurs de MONITALY avec sa tenue de travail en cuir. La chemise à manches courtes se pare d’imprimés tribaux africains et motifs végétaux pour la marque installée à Hermosa Beach en Californie.

Situés sur l’autre côte du continent américain, à l’épicentre des tendances, les new-yorkais de SHIPLEY & HALMOS, dans un style épuré, revisitent le vestiaire américain en se distinguant par le choix des matériaux et la qualité du résultat.

Comment ne pas parler de la tendance néon après avoir vu les motifs qui ornent la gamme de sweats et tee-shirts de la marque KITSUNE TEE.

Niveau chaussures, la firme italienne DIEMME nous propose des modèles souples et très raffinés pour l’été, version allégée de leur modèle phare optimisé pour les chutes de neige.

En parallèle, ce sont les jeunes mexicains de chez MISC qui exposent pour la toute première fois leur collection de chaussures. L’héritage culturel de leur pays se ressent avec l’utilisation du motif aztèque ou encore d’une gomme spéciale qui rentre dans la composition de la semelle, pour une paire de sneakers plus légères, plus estivales.

Dans une approche semblable, une autre nouvelle marque qui a tout d’une grande, menée avec conviction par les italiens Alon Siman Tov et Max Bosio : YOUFOOTWEAR.

Et on termine par le très attirant stand MIANSAÏ, marque d’accessoires d’inspiration marines dont nous parlions déjà dans un précédent article.

Crédit photos : Benjamin Guetta & LNDR

Publicités

AMERICAN VINTAGE ET SES BASIQUES MAGIQUES

Fondé par Mickaël Azouley en 2005, AMERICAN VINTAGE commence à devenir un incontournable pour ceux qui sont à la recherche de pièces simples, tendances et faciles à mettre.

Les basiques sont revisités dans des tissus légers et au touché agréable. La marque française est très soucieuse de respecter de bonne méthodes de confection afin que les pièces durent au fil des années. Le panel des couleurs pigmentaires oscille entre les pastels colorés et les couleurs naturelles écrus et terreuses. Le résultat, résolument vintage, est parfaitement adapté aux tendances de l’été.

Le lookbook est formel en ce qui concerne le choix du lifestyle : CHILL (traduction : se détendre). Sur un fauteuil de repos ou un transat au bord d’une piscine, les modèles portent les pièces le plus naturellement qui soit ; un peu lâches et parfois de façon un tantinet désuète … (on ne se prend plus la tête avec American Vintage)

On profitera des effets de matières proposés (effet flammé par exemples) pour équilibrer ses tenues et s’en servir comme d’un accessoire.

Pensez à visiter la boutique féminine, très intéressante aussi (surtout à l’approche de l’anniversaire de votre moitié) (?)

SALON WHO’S NEXT : LaNicheDuRenard AU RAPPORT

« Mister Brown ». Le mot était sur les lèvres de tous les chalands durant les quatre jours du salon Who’s Next, en cette fin de mois de janvier. En effet, l’espace réservé à la mode masculine a été une vraie réussite.

Les portes du grand rendez-vous commercial se referment à peine que LaNicheDuRenard vous présente déjà les nouveautés vestimentaires de l’hiver 12/13. J’ai mené, en me baladant entre les allées, une enquête furtive. Le constat : 2 grosses tendances pour l’hiver prochain:

L’IRRÉVÉRENT BOURGEOIS

À la croisée des chemins entre noblesse décadente et bourgeoisie impertinente, l’homme de l’hiver 12-13 se la joue subtilement vieille France sur un ton décalé. Si son vestiaire n’accepte que les matières nobles, c’est qu’il s’agit d’honorer la belle façon et l’artisanat. Pour le bourgeois irrévérencieux, c’est le savoir-faire qui fait « la distinction ». On peut le remarquer sur les détails de coutures (point sellier), autant que sur les accessoires (sacs, chaussures, ceintures…) mais aussi dans le choix délibéré de certains outils de fabrication traditionnelle. La silhouette, quant à elle, est soignée avec ceinture apparente, chemise rentrée et pantalons de couleur. La maille est très présente et se décline en torsades unies sur les cardigans et les pulls, mais aussi en grosse maille col châle ou cachemire fin. Cependant, c’est le drap de laine à tissage chevron qui tiendra le haut du pavé l’hiver prochain. Il est quasiment de toutes les collections et sur toutes les pièces.

LA TEINTURE ROUGE

En total look ou en touches très subtiles, le rouge s’impose l’hiver prochain. Un bon point qui nous permettra d’éviter la grise mine… Oui, l’homme ose le rouge ! S’agit-il d’égayer la silhouette ? Cravates, chaussures, bonnets, montres, slips même !… l’homme ose le rouge. Les accessoires sont favorablement contaminés par le rouge. Symbole de force vitale et de dynamisme, il s’étend sur une large palette, du rouge vif au pourpre violacé. Pour un effet bœuf, LaNicheDuRenard vous recommande le rouge bourgogne (!)