ATTENTION À PICKPOCKET!

Simple conjoncture climatique ? Ou véritable support de choix de la part des jeunes marques qui veulent se lancer ? Ces derniers temps, les articles de LaNicheDuRenard sont nombreux à être orientés sur la mise en avant d’une pièce omniprésente dans la garde robe masculine :  Le tee-shirt. Et si une tendance se démarque au niveau des hauts pour cet été, c’est bien la présence de la poche au niveau de la poitrine. Ça tombe bien car elle constitue la pièce maitresse du concept et de la marque PICKPOCKET.

Créée en 2011, la marque prend ses racines dans le domaine du textile auquel elle va adjoindre une touche graphique et un concept de base simple et efficace : utiliser des classiques parmi les basiques (le t-shirt en coton, le sweatshirt, la chemise oxford) en les revisitant grâce à l’ajout d’une poche plaquée sur le cœur. C’est dans le choix du motif de l’imprimé du tissu que réside tout l’intérêt de la chose, offrant ainsi une grande variété de déclinaisons possibles.

On se rappelle avoir déjà vu l’idée mais dans une approche différente chez les Londoniens de PRINTS OF PCKHM. Ici la poche est passe-partout et se retrouve aussi bien sur des chemises, des costumes ; et elle peut être plaquée, cousue, fendue, zippée, cavalière

Basée à Paris, la marque s’efforce de répondre à certaines exigences telles qu’une fabrication française à la main, avec une attention toute particulière aux détails et à la qualité (coutures, grammage, coupes). À cela s’ajoute une recherche continue de nouveaux motifs et de nouvelles techniques.

LaNicheDuRenard aime le fait que chacun ai la possibilité de réaliser sa propre combinaison (poche/couleur/base), de quoi mettre votre tee-shirt en parfait accord avec le reste de votre tenue !

Publicités

DEUS EX MACHINA, POUR ACTIVITÉS POST MODERNES

Grande plongée dans l’univers du deux roues avec DEUS EX MACHINA. Originaire de Sydney, la marque fait son entrée dans l’hexagone cet été avec une collection qui nous immerge dans l’univers bikers.

À la base customisateur de motos sportives, le label développe depuis deux années une ligne de vêtements dans le pure esprit freeride. À la lecture du look-book, on ne peux s’empêcher de repenser à la marque française W. 1910 (dont nous parlions dans un précédent article).


L’iconographie mise en avant est celle des courses de motos sur terrains accidentés, avec des visuels faisant la part belle aux trainées de poussières, traces de pneus, dérapages sur la terre avec amortisseurs bien huilés et casques de cross sur la tête.

La marque australienne propose une ligne qui se situe idéalement bien entre matériel de conduite et vêtement de tous les jours. Les teintes pâles et monochromes donnent le ton de la collection où les tee-shirt à la typographie rétro jouxtent les shorts courts simples ou avec motifs.

LaNicheDuRenard aime le coté brut de la marque australienne. De quoi largement contribuer à constituer un style qui transpire la testostérone !