LA SAVEUR ACIDULÉE DE MAMAMA!

MAMAMA A-H 13/14

Le jeune label français MaMaMa, que nous avions déjà rencontré ici à leur tout début, refait parler de lui avec sa collection Automne-Hiver 13/14.

Intitulée Dreams are the guardians of Sleep, cette ligne comprend de nouveaux tee-shirts ainsi que des sweats aux influences arty ou s’imbriquent couleurs pastels, motifs dessinés graphiques et coupes ajustées.

MAMAMA A-H 13/14 MAMAMA A-H 13/14 MAMAMA A-H 13/14 MAMAMA A-H 13/14 MAMAMA A-H 13/14

LaNicheDuRenard apprécie l’esthétisme acidulé des clichés réalisés par le photographe Antoine Truffaut qui nous plonge dans un délirium ou l’imaginaire (espadon qui fume une pipe, pomme transpercée par une fléchette, dauphin niché dans la peau d’une banane…) côtoie des éléments de bureautique vintage tels la machine à écrire ou encore le ventilateur à pales. Pour ce qui est des visuels, ils sont l’œuvre d’une poignée d’artistes bankables : Vonn Sumner, Justin Block, Koopa, Battles Luca, Simon Landrein et Aecho;  tous visiblement inspirées par la théorie des rêves de ce cher Sigmund Freud…

MamamaMamama

La marque possède directement sont e-shop ici.

Publicités

CROC TA RENTRÉE EN LACOSTE L!VE !!

Le jeune label LACOSTE L!VE, (petit frère branché du monstre LACOSTE), arrive en septembre avec une ligne qui continue à imposer son style … Jeune, stylé, et facile à porter. On retrouve encore une forte influence de l’esprit campus américain, sans pour autant rentrer dans les clichés … Ça marche parfaitement ! Les lignes sont de plus en plus léchées, et le soucis des imprimés, permanent.

On ne saurait que trop vous conseiller de visiter l’eshop de la marque pour y découvrir l’intégralité de la collection.

_DSC6932 copie

_DSC6881 copie

_DSC6884 copie

_DSC6900 copie

_DSC6914 copie

_DSC6916 copie

_DSC6904 copie

_DSC6919 copie

_DSC6927 copie

Merci à LACOSTE L!VE pour le shopping !

Model : Mister Pounkky

Photos : Nico Sautel Tous droits réservés © Lanichedurenard

SERGEANT COTON BRANDIT LE DRAPEAU TRICOLORE AU CITADIUM BEAUBOURG

SERGEANT COTON x CITADIUM

Nos voisins de chez SERGEANT PAPER ‘exposent’ ce mois-ci leur toute jeune collection de tee-shirts graphiques, vaillement intitulée SERGEANT COTON , à deux pas de leur QG, dans les murs du CITADIUM BEAUBOURG.

SERGEANT COTON x CITADIUM

Le studio de création de la maison, nichée prés de Beaubourg 38 rue Quicampoix, à la fois éditeur d’art mais aussi concept store parisien dédié aux arts graphiques, collabore avec des artistes reconnus de la scène française et étrangère. SERGEANT COTON affiche, coton bâtant, des œuvres graphiques au design épuré sur le support textile.

SERGEANT COTON x CITADIUM

Bien loin du cliché carte postale des boutiques à souvenirs du quartier, la ligne « Excuse My French » à l’accent gaulois, présente un choix typographique résolument moderne. De quoi ravir, dans un décor approprié, le touriste de passage à l’œil avisé en manque de clichés francophones.

SERGEANT COTON x CITADIUM

Tout les modèles, à 35 euros, sont présentés au 33 rue Quincampoix, du 30 juillet au 19 août.

SERGEANT COTON x CITADIUM

LACOSTE L!VE X OSAMU TEZUKA

LACOSTE L!VE poursuit son engagement artistique avec une ligne capsule de taille en collaboration avec l’équipe japonaise TEZUKA PRODUCTIONS … qui n’est autre que la maison de production du dessinateur de bandes dessinées Osama Tezuka (décédé en 1989), créateur d‘ASTRO BOY, LE ROI LÉO et BLACK-JACK pour ne citer qu’eux !

Pour la capsule SS13, Hiroaki Ohya (qui est le directeur artistique du label depuis 1999) a choisi trois histoires : Le mystérieux homme souterrain (vol), Astro boy (transformation) et Black-Jack (communication avec la nature). La teinte flashy des polos ainsi que les dessins qui renvoient aux souvenirs d’enfance seront à n’en point douter de parfaits alliés pour aborder l’été avec toute la coolitude qui s’impose !


01B_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Men_s_Polo_Pack_PH5125

01_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Mens_Polo02A_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Men_s_T-Shirt_Back_TH5130

03_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Mens_Polo 04_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Mens_T_shirt

05_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Mens_Polo 06_SS13_LACOSTE_LIVE_X_TEZUKA_Mens_T_shirt

Ces pièces collectors seront en vente dans les boutiques et points de vente Lacoste L!VE à partir de mai 2013

RENCONTRE SHOOTING AVEC TRAPOS FINOS

TRAPOS FINOS shooté par LaNicheDuRenard

Explorer de nouveaux horizons occupe une place de choix dans les activités que l’équipe de LaNicheDuRenard prend plaisir à mener. C’est ainsi que la jeune et pétillante Yulissa Aranibar Espinoza est passée la semaine dernière rendre visite dans nos nouveaux locaux afin de présenter TRAPOS FINOS, sa ligne inaugurale de vêtements graphiques d’inspiration sud-américaine. L’occasion pour elle de nous parler de son parcours, de son projet et pour nous de faire quelques clichés de ses pièces.

TRAPOS FINOS shooté par LaNicheDuRenard

Jeune créatrice de mode d’origine péruvienne, Yulissa est née à Villa el Salvador, zone autogéré fruit d’une rêve collectif  dans la banlieue de Lima (LNDR vous invite à visionner à ce sujet l’excellent documentaire « Villa El Salvador, les bâtisseurs du désert »  réalisé par MECANOS PROD). Elle quitte le pays à l’âge de sept ans pour s’installer en Italie avec sa mère. C’est à Milan qu’elle se (re)construira d’elle même, petit à petit, en poursuivant des études de stylisme puis, une fois diplômée, décidera de rejoindre Paris afin de travailler dans le milieu de la mode pour différentes marques.

TRAPOS FINOS shooté par LaNicheDuRenard

Déracinée de sa terre d’origine, les souvenirs du quartier de sa jeunesse l’envahissent, les images se bousculent dans sa mémoire et y occupent une place très importante qui va nourrir tout son univers créatif. Un récent retour sur ses terres de naissance la décidera à lancer une collection en nom propre, puisant essentiellement son inspiration dans la culture péruvienne. L’idée mijotait dans sa tête depuis quelques temps, la voila désormais passée à l’acte!

TRAPOS FINOS shooté par LaNicheDuRenard

Une toute première livraison constituée par 3 tee-shirts et un sweat permet d’avoir un instantané de l’état d’esprit Trapos Finos. Adoptant une démarche étique, les tee-shirts sont en coton bio et l’impression textile utilise les nouveaux procédés numériques dans le domaine. Les visuels, très colorés et graphiques, dégagent une saveur tropicale jeune et fraiche. La symbolique inca est mise à contribution pour arriver à des agencements complets riches en répétitions de motifs.

TRAPOS FINOS

Ces pièces s’adressent aussi bien à l’homme qu’a la femme, renforçant le caractère humain de la démarche. Une phrase, omniprésente dans le discours et qui apparait sur le flyer de la marque, résume à merveille le parcours de la créatrice: « PORQUE NO TENEMOS NADA, LO HAREMOS TODO » (« Parce que nous n’avons rien, nous ferons tout », prononcée par Carlos Dittborn lors du 30ème congrès de la FIFA). Le logo reprend lui l’image des cholitas, les femmes paysannes vêtues de la tenue traditionnelle amérindienne permettant de porter leur enfant dans le dos. Quand au nom de marque, parfait oxymore (trapo pour torchon et fino pour raffiné), il reflète bien les différents niveaux d’influence ainsi que la triple identité culturelle sa créatrice.

Les modèles photographiés sont disponibles sur le site en ligne, d’autres visuels en préparation viendront s’y greffer par la suite.

Stylisme : Yulissa Aranibar Espinoza

Model : Mathias Bilien (Success Model)

Photos : Nicolas Sautel

AVEC BLK OPM, LES REVERIES DEVIENNENT REALITE

blkopm

© LNDR

BLK OPM (pour « Black Opium») est la nouvelle griffe française née de l’imaginaire prolifique de David Hadida. Grand spécialiste du tee-shirt, son engouement a démarré très tôt (sa première création remonte à l’âge de ses 14 ans !). Il décide il y a quelques années de créer une ligne de tee-shirts et sweat-shirts dans une ambiance qu’il défini comme anarcho-chic, très proche de l’esthétique particulièrement travaillée que l’on retrouve chez son entourage (sa famille est à l’origine des concept-stores L’Eclaireur).

BLK OPM

© LNDR

BLK OPM puise son inspiration dans l’univers des fumeries d’opium de Shanghaï. Derrière ce titre aux accents oniriques se trouve en réalité un projet que le jeune styliste parisien est allé chercher au fond de ses pensées, tirant toute la substance créative de ses émotions, de ses rêveries

SS13 looks-13

En découle un ensemble très graphique : Réalisée dans des tissus de qualité supérieure, la collection printemps/été 13 présente une ligne de tee-shirts et sweat-shirts cut & sewn teint en pièce (garden dyed), entièrement fabriquée au Portugal. Convaincu par la grande malléabilité de ce type de support, la marque porte une attention particulière à la coupe, innovante, et au toucher plus qu’agréable !

Les visuels qui ornent les vêtements font la part belle aux images saisissantes, aux crayonnés subtils qui explorent une iconographie sombre, parsemée d’éclaircis lumineux.

Le résultat est raffiné tout en gardant une touche dark.

SS13 looks-5

LaNicheDuRenard pose son dévolu sur le sweat-shirt motif cercle, sorte de météorite inter-galactique que l’on dirait tout droit sortie de son orbite.

SS13 looks-2

La marque bénéficiera d’une distribution internationale de choix avec des adresses à Berlin (Apartment), à Tokyo (Bis Caye), à Paris (L’Eclaireur) et à LA (H.Lorenzo et H NLR).

MAMAMA, LA TOUCHE COLORÉE POUR ÉGAYER CETTE NOUVELLE ANNÉE


MAMAMA

Pour démarrer la nouvelle année de la bonne patte, LaNicheDuRenard vous  présente un jeune label « designed in FRANCE« , tout fraichement lancé il y a quelques semaines aux yeux du public parisien chez Sergeant Paper. C’est sous le blase trisyllabique de MAMAMA que les trois initiateurs de ce projet ont décidé de se réunir. Issus de divers backgrounds (école de commerce, ingénieur…) assez distants de l’univers du textile, Reynald Feracci, Charles Deroyan et Jean Rablablan se mettent à imaginer une ligne de vêtements conçue en collaboration avec des artistes majeurs de la scène des arts graphiques.

C’est en puisant chacun dans leurs connaissances respectives que vient leur force et leur imagination : pas de hasard si le nom de cette ligne inaugurale, Doubt Is The Father of Invention, est une citation du fameux savant et astro-mathématicien italien du XVIIème siècle Galilée. Il suffit de jeter un coup d’œil à l’arrière plan de leur visuel logo parcouru de croquis et autres annotations scientifiques pour vous en convaincre.

Gradient Sweatshirt (Violet)

Gradient Sweatshirt (Violet)

60's Psychedelic

60’s Psychedelic

Cette première collection est dominée par une série de hauts très hauts en couleurs ! Le tee-shirt devient le support de base sur lequel illustrateurs, photographes, graffeurs ou encore tatoueurs peuvent y exprimer leur créativité et leur originalité, tout en respectant leur styles et univers propres. Concernant les visuels, MAMAMA s’est attaché les services des Français KOA et SAOTOU ainsi que du Thaïlandais RUKKIT.

RUKKIT (orange-purple)

RUKKIT (orange-purple)

SAOTOU

SAOTOU

KOA (Clay)

KOA (Clay)

Il faut souligner un travail très intéressant et surtout audacieux au niveau du choix des teintes et de la technique de décoloration / Tye -dye.

Néanmoins, le trio ne se cantonne pas au seul support classique et ose s’attaquer à d’autres pièces plus nobles du vestiaire masculin. La pièce la plus représentative est certainement le pantalon brodé Jardin français inspiré des tissus floraux du 19ème.

Pantalon Jardin Français

Pantalon Jardin Français

Sac Jardin Français

Sac Jardin Français

A noter aussi le très réussi costume estival beige en édition limitée avec doublure en soie réalisé par l’artiste britannique STEVIE GEE. LaNicheDuRenard le conseille vivement pour se mettre dans l’ambiance « british riviera » sublimée par le clip the Bay de Metronomy.

Veste MAMAMA

Et pour finir la présentation, MAMAMA est une marque de vêtements inventive qui a le mérite d’afficher des tarifs honnêtes (30€ pour un tee-shirt, directement en vente en ligne sur le e-shop  de la marque).

COLTESSE, LA VIDEO TANÉE DANS LES REGLES DE L’ART

Avec un nom inspiré du dramaturge français du milieu du XXème Bernard-Marie Koltès, COLTESSE fait ses débuts littérairement artisanaux dans le secteur de la mode nationale. La marque vient tout juste de poster en ligne un teaser léché, mettant en lumière sa méthode de travail sur le cuir et les différentes étapes rentrant dans la fabrication de leurs accessoires. Ambiance matinale d’hiver, pièce boisée, outils traditionnels du sellier-bourrelier, chutes de cuir… un univers cossu qui colle à merveille à l’esprit de la jeune marque.

Nous avions rencontré le créateur, Florent Biard (au pur style surfeur australien, digne descendant du groupe de musique The Hanson), il y a quelques mois et découvert par la même occasion ses pièces de maroquinerie designées par Jules Cairon. À savoir des porte-cartes en cuir Baranil (au format carte de crédit), cousus main dans les ateliers parisiens et dont la spécificité réside dans la couleur du cuir dont la patine s’assombrit au fil du temps.

La collection comporte aussi une ligne de tee-shirts blanc traités anti-pilling pour un touché plus doux. Les visuels arty ultra recherchés sont le fruit de la synergie avec 5fruits , The Imaginers et Le Creative Sweatshop.

Mask par Le Creative Sweatshop

Happiness par The Imaginers

5fruits

Voila l’exemple type d’une marque que LaNicheDuRenard affectionne particulièrement et dont nous attendons avec hate les premiers visuels de la prochaine collection !