RONNIE FIEG X DR MARTENS

Le New Yorkais RONNIE FIEG, enfant terrible de la sneackers et créateur de tendances, s’est forgé une solide réputation dans le secteur de la chaussure grâce à ses nombreuses collaborations avec de grandes marques tel Adidas, Sebago, Red Wings, Clarks, Saucony, New Balance… pour ne citer qu’elles.

Ronnie Fieg vient s’attaquer cette saison à une pointure de la chaussure londonienne qui revient en force cette année aux pieds des modeux: Dr Martens (dont nous vous parlions déjà dans ce précédent article). Deux paires sont proposées avec le motif camouflage comme fil conducteur de cette collection capsule très limitée, à savoir une paire de boots et une paire de brogues. La semelle en gomme, emblématique de la marque du docteur est bien entendu présente sur les deux modèles.

La boots Bowery, en daim camouflage mixe entre la ligne classique de la Dr Martens et celle d’une brogue montante. La semelle en gomme « Célia » se pare d’un contour orangé au niveau de la couture pour une touche plus originale, et plus Arty.

Le modèle ci dessous reste sans contexte le plus pointu des deux, et le coup de coeur de LaNicheDuRenard 

… La brogue Rivington se dote d’un nubuck bleu marine sur le coup de pied, et d’une pièce en daim camouflage qui vient englober le soulier, lui donnant ainsi une ligne des plus esthétique. On retrouve également notre chère semelle « Célia ».

Le succès énorme résultant de ces collaborations étant étroitement lié à la restriction quantitative des modèles proposés, et Dr Martens ne dérogeant pas à la règle, certaines tailles ne sont déjà plus disponibles sur le seul point de vente ICI. Il vous en coutera 200$ pour les Bowery, et $175 pour les Rivington.

Publicités

LES BOOTS STUSSY X TIMBERLAND, POUR AFFRONTER L’HIVER EN VILLE

STUSSY et TIMBERLAND collaborent ensemble depuis 2009, en proposant chaque saison un nouveau modèle de chaussures sous forme de collection capsule. LaNicheDuRenard vous présente la Deluxe NM Field Boot, sortie il y a un peu moins d’un mois. Une belle réussite pour cette paire qui présente tout les atouts pour vous accompagner cet hiver aussi bien en ville que lors de vos virées à la campagne ou en altitude!

Le style randonnée de la boots à oeillets propre à TIMBERLAND subit ici l’effet streetwear branché de STUSSY avec ce modèle en daim, toile et cuir. La semelle Vibram qui fait fureur depuis l’arrivée de DIEMME dans le secteur branché est bien évidemment de la partie. Ce type de chaussures, qui pourrait être associé à des « gros godillots » se défend bien sur son terrain, grâce à ses lignes fluides et épurées. On les imagine parfaitement portées à la mode streetwear avec un chino et une parka, tout comme avec un pantalon slimmé et un trench coupé bien droit. Le modèle beige est une vraie réussite (notre préféré sans nul doute).

NIKE INNEVA FREE WOVEN NRG

Nous vous en faisions part dans ce précédent article, NIKE a le vent en poupe ces derniers temps (depuis 1964 en réalité) auprès des modeux. Un nouveau modèle de sneakers débarquera au Nike Stadium Paris vers la fin septembre/début octobre : la Nike Inneva Free Woven NRG. Inspirée de la Nike Air Footscape Woven en tissu tressé, elle reprend pour plus d’esthétisme la semelle de la Nike Free 5, bien connue des coureurs pour procurer une sensation de marcher pieds nus.

Le design est sobre et saisissant, avec comme bonus la légèreté et la flexibilité de la Free Run. Nul doute que ce modèle sera un des plus gros hits de la rentrée en matière de running branchée.

LaNicheDuRenard aime particulièrement l’effet d’éclaboussures de peinture sur la semelle.

Ce petit bijoux devrait sortir fin septembre/début octobre pour un prix : 150€ (prix à confirmer)

ARMISTICE : FALL WIN​TER 2012​ / 13

ARMISTICE arrive en force avec une nouvelle collection pour cet hiver après une saison estivale très bien réussie avec le modèle Stone One (Le premier modèle de la toute jeune marque qui cartonne dont nous parlions déjà ici). 3 nouveaux modèles viennent donc étoffer la collection pour cet hiver. Une version haute de la STONE ONE, un modèle nommé BLOC inspiré de la chaussure de montagne (pour lequel nous émettons quelques réserves, nous attendons de la voir en vrai), et un modèle à frange et semelle épaisse en caoutchouc, particulièrement réussi, et nommé STROKE.

Le coup de coeur de laNicheDuRenard se porte sur la Stroke, ce modèle un peu plus massif qui semble tout à fait adapté pour affronter les pavés gelés cet hiver, tout en conservant l’aspect léger qui fait d’Armistice une marque cool et sans fioritures.

 

De nouveaux coloris, imprimés léopards et python pour la jungle urbaine. Le Renard se sent chez lui !

Et c’est toujours le talentueux photographe Yougo Jeberg qui s’occupe du lookbook.

INVESTIGATION AU SALON (CAPSULE) PARIS

C’est dans une toute nouvelle localisation, en bord de Seine à la Cité de la Mode et du Design, que s’est déroulé il y a deux semaines le salon CAPSULE. Une fois de plus, les exposants présents pour cette édition nous ont dévoilé les lignes directrices qui feront la saison SS/13.

Carrefour des tendances, l’événement catalyse l’énergie des jeunes marques fraichement établies en les positionnant à coté de celles déjà installées dans le paysage du prêt-à-porter, à l’intersection entre les influences streetwear et la culture héritage. Parmis les thèmes récurrents que l’on retrouve dans bon nombre des collections, la recherche du détail et des finitions tiennent le haut du pavé.

 

Les couleurs vives sont présentes sur une grosse majorité des stands et se retrouvent sur les pièces de chez les hollandais de ONTOUR, marque qui assume à fond son environnement ‘green culture’ et qui nous le prouve en distribuant des graines de citrouille.

L’esprit workwear, lui, est magnifiquement personnifié par les parisiens de BLEU DE PANAME. Et c’est une collaboration avec MOLESKINE, résultat d’un travail sur le thème de la toile denim, qui est mise en avant sur les lieux transformés pour l’occasion en camp militaire aux couleurs de la marque au logo à la faucille croisée.

LONDON UNDERCOVER intègre l’imprimé camo à ses parapluies, cassant ainsi avec l’image utilitaire traditionnelle accordée à l’objet. La qualité de fabrication est de mise, avec des manches en bois dont certains modèles sont gravés des têtes d’animaux comme dans la plus pure tradition ‘countryside’ anglaise.

On ressent comme une sensation de dépaysement à la vue d’un des créateurs de MONITALY avec sa tenue de travail en cuir. La chemise à manches courtes se pare d’imprimés tribaux africains et motifs végétaux pour la marque installée à Hermosa Beach en Californie.

Situés sur l’autre côte du continent américain, à l’épicentre des tendances, les new-yorkais de SHIPLEY & HALMOS, dans un style épuré, revisitent le vestiaire américain en se distinguant par le choix des matériaux et la qualité du résultat.

Comment ne pas parler de la tendance néon après avoir vu les motifs qui ornent la gamme de sweats et tee-shirts de la marque KITSUNE TEE.

Niveau chaussures, la firme italienne DIEMME nous propose des modèles souples et très raffinés pour l’été, version allégée de leur modèle phare optimisé pour les chutes de neige.

En parallèle, ce sont les jeunes mexicains de chez MISC qui exposent pour la toute première fois leur collection de chaussures. L’héritage culturel de leur pays se ressent avec l’utilisation du motif aztèque ou encore d’une gomme spéciale qui rentre dans la composition de la semelle, pour une paire de sneakers plus légères, plus estivales.

Dans une approche semblable, une autre nouvelle marque qui a tout d’une grande, menée avec conviction par les italiens Alon Siman Tov et Max Bosio : YOUFOOTWEAR.

Et on termine par le très attirant stand MIANSAÏ, marque d’accessoires d’inspiration marines dont nous parlions déjà dans un précédent article.

Crédit photos : Benjamin Guetta & LNDR

LA NIKE AIR YEEZY II PAR KANYE WEST ARRIVE ENFIN DANS LES SHOPS !!!

Voilà LA paire de sneakers qui aura créée le plus grand buzz en cette année 2012 :

La Nike Air Yeezy II qui vient d’être complétement remasterisée en version futuriste par le rappeur Kanye West sera enfin disponible à partir du 9 juin 2012, et ce, après de multiples reports de dates.

Certes ce genre de modèle ne fait pas vraiment parti du dress code de LNDR, mais le souci du détail et le parti pris d’originalité et de design (audacieux mais réussi) ne pouvait que nous convaincre d’en parler.

Malgré un style futuriste, les lignes sont simples et agréables à l’œil. Nous imaginons la paire facilement portable en look streetwear pantalon slim mais pas trop, et tee-shirt ou débardeur texturé et oversize pour jouer avec la silhouette. (Nous parlons évidemment des vrais intéressés qui porterons leurs collectors jusqu’à l’usure, plutôt que de les exposer en vitrine ou de les revendre 3 fois leur prix sur Ebay …)

La semelle fluorescente contribue indéniablement au style futuriste ! (Vous n’en profiterez pas pour skidder en Fixie la nuit comme des malades ! Merci.)

Languette nid d’abeille et motifs hiéroglyphiques vous permettrons à coup sûr de franchir la porte des étoiles (!)

La Nike de vos rêves de fashions junkies sera (forcément) en édition ultra limitée, disponible en deux coloris, et à un prix assez exorbitant. À savoir : 290€ !

Vous trouverez ce modèle au Nike Stadium Paris et chez Colette. Sachez que le Nike Stadium Paris est ouvert uniquement le samedi, de 12h à 18h, sur invitation. (bonne chance donc)

 

L’ESPADRILLE RAFFINÉE PAR DRIES VAN NOTEN

Parmi le large choix de modèles de chaussures légères pour la saison estivale, les espadrilles occupent une place plutôt subalterne. On avait déjà abordé le sujet dans nos précédents articles en prônant l’alternative ARMISTICE ou SCHMOOVE, mais face à ce modèle de chez DRIES VAN NOTEN, les jeux ne sont pas encore entièrement faits …

On ne sait pas trop si c’est dû au choix des couleurs (l’orangé pris en sandwich entre le noir et le blanc) ou à leur agencement en rayures mais on a du mal à en détacher le regard. Belles et audacieuses, elles sont le modèle parfait pour l’été.

Le styliste belge, connu pour son travail sur les imprimés, a suivi pour la conception de ces chaussures la technique traditionnelle utilisée sur la cote basque en travaillant avec de la toile légère de qualité supérieure.

La semelle est renforcée avec un caoutchouc en matière composite pour améliorer l’adhérence, et une pièce en daim a été rajoutée à l’intérieur de la chaussure au niveau de la cheville pour plus de confort.

Pour rester raccord, LaNicheDuRenard vous recommande d’y associer le tee-shirt loose fit en laine mérinos. On note une excellent finition des coutures au niveau du cou et des manches.

Vous pouvez retrouver ces deux articles sur la boutique en ligne du shop londonien ANTHEM.

ADIDAS ROD LAVER X UNITED ARROWS

La chaine de magasins United Arrows réalise chaque saison une paire de sneakers avec les plus grandes marques. Après New Balance, Converses, et même Vans, voici le modèle Adidas Rod Laver qui est retravaillé par la firme japonaise, dont les qualités de réalisation ne sont plus à prouver.

La paire en mesh et cuir blanc, se pare d’une semelle façon espadrille. Difficile d’allier classe et originalité avec plus de panache !

Vous la porterez nue-pieds en pantalon chino ou pincé (comme sur la photo), sans que celui ci ne « casse » sur la chaussure, permettant ainsi, de dévoiler un peu de vos chevilles et élancer la silhouette.

Vous les trouverez sur le site de la marque pour 11550¥ (la connaissance des kanjis japonais sera un précieux atout).