ANERKJENDT : JEUNE COMME UNE BELLE DANOISE

Anerkjendt

Voila une toute nouvelle marque, en provenance directe du Danemark (encore une) qui vient de sortir cette saison sa première collection, exclusivement masculine (comme toujours sur LaNicheDuRenard).

AnerkjendtLancé par Per Johannsen en tout début d’année, ANERKJENDT (prononcer « neurkend » pour s’approcher de l’accent du quartier de Nørrebro à Copenhague) fait bel et bien partie de cette « vague du froid  » sans cesse croissante des marques scandinaves. Nous vous faisons découvrir depuis bientôt une année cette scène qui a pour principales caractéristiques de proposer des vêtements casuals authentiques et fonctionnels avec le souci du détail à l’esprit.

Anerkjendt

Avec un nom pas forcement des plus faciles à prononcer, mais avec une ligne très facilement portable au quotidien, cette marque s’adresse à une population de connaisseurs souhaitant adopter un look moderne et décontracté.

La collection FW 12/13 est inspirée par la nature et toutes ses nuances saisonnières. Le paysage danois imprègne les vêtements avec ses couleurs terreuses, ses tissus délavés, ses motifs Navajo, les éléments en bois, en cuir et les détails de la laine.

Veste Castlerock

Veste Castlerock

Veste Castlerock

Ankerjendt -  Castlerock

Le choix des textiles se veut d’une qualité élevée et les finitions travaillées. De la veste au chino en passant par toutes les déclinaisons de pulls et tricots, chaque vêtement possède sa propre identité visuelle.

Veste Cinéma

Veste Cinéma

Ankerjendt - Cinema

Parmi les produits qui ont attiré l’attention de LaNicheDuRenard, on notera les Vestes Castlerock et Cinéma. Mais aussi le pull col rond en sergé tricoté Myles avec une poche poitrine munie d’un bouton en cuir ainsi que le chino Bruno, couleur rouille à la finition légèrement délavée, ajustée au niveau des cuisses et accompagné d’une ceinture tressée.

Pull Myles

Pull Myles

Ankerjendt - Myles

Chino Bruno

Chino Bruno

Le Cardigan Malcolm est une pièce chaude et robuste au tissu vert foncé tacheté sur toute sa surface contrastant élégamment avec les bandes multicolores.

Cardign Malcon

Cardign Malcon

Anerkjendt - MALCOLM

Quant au pull à capuche Manfred, il permettra une alternative racée à votre hoodie monochrome basique que vous aviez certainement du mettre de coté ces derniers temps…

Hoodie Kombugreen

Hoodie Kombugreen

Anerkjendt - KOMBUGREEN

LaNicheDuRenard jette son dévolu sur la chemise Alfred, idéale pour la saison hivernale et qui peut même être utilisée comme sur-chemise. Fabriquée dans un tissu coton épais mélangé beige et gris, les mouchetures contrastent à merveille avec les boutons en bois marron.

Chemise Alfred

Chemise Alfred

Anerkjendt - ALFRED

Belle idée d’association, le nœud papillon Bracken en brun foncé comportant de légères taches brunes et blanches pour mieux détourner le stéréotype.

Nœud papillon Bracken

Nœud papillon Bracken

Anerkjendt a de fortes chances de devenir un futur classique, avec comme avantage de poids des tarifs abordables… Une belle aventure qui démarre et que LaNicheDuRenard va suivre à la trace !

Publicités

LA PAZ REMET À FLOT LE PORTUGAL

Née de la passion pour les voyages, les vêtements et l’artisanat en provenance des quatre coins du monde, LAPAZ est certainement la marque portugaise la plus intéressante du moment. En s’inspirant de la longue tradition maritime du pays, cette toute jeune griffe puisse dans le style vestimentaire des pêcheurs et des marins locaux pour en extraire sa substantifique moelle. LaNicheDuRenard avait rencontré il y a quelques mois les créateurs (ici) et profite donc de l’occasion pour vous en parler plus longuement.

C’est en 2003 que vient à André Bastos Teixeira l’idée de mettre sur pied une activité qui reprend deux de ses grandes passions : les vêtements et l’anthropologie. Le projet se concrétise en 2006 avec la création du Studio La Paz Mercant, puis avec la création de tee-shirts à l’aide de gravures issues de la culture amazonienne et tibétaine, tout en restant connecté avec les organisations humanitaires. À cette époque, la touche éthique est très présente et le choix de l’origine des produit très importante. Finalement, une rencontre opportune avec José Miguel Abreu scellera le concept, et aboutira à une première collection complète, en nom propre présentée au salon de mode Homme de New York en début d’année 2012.

Véritable faire-valoir de l’héritage portugais, la ligne de vêtements pour cette saison hivernale 12/13 se veut chic tout en restant dans une gamme de prix abordables. On y trouve des pièces avec une touche classique, sans prétention, mais présentant une grande attention du détail et des matériaux de qualité.

« La chose la plus importante c’est la qualité et l’authenticité du processus ». On ressent une forte présence des techniques traditionnelles et de la collaboration avec les artisans locaux dans l’utilisation de tissus comme la laine, dans la fabrication des chaussures et de la broderie. Les coupes sont droites et les couleurs globalement neutres.

Prises par FILIPA ALVES , il se dégage des photos du lookbook un climat de plénitude et de respect qui illustre parfaitement l’aspect ancestral et indémodable des vêtements de la collection. Le choix de modèles d’un âge mûr renforce l’image d’une mode faite pour résister aux intempéries et durer dans le temps. Un bel objet gagne toujours à vieillir !

Pour surfer sur la tendance Cousteau (oui elle existe, les hipsters sont de grands amateurs de l’iconique bonnet rouge du capitaine), LaNicheDuRenard vous conseille le tee-shirt à ancre blanche pour explorer de nouveau territoires urbains.

Nous sommes certains que LAPAZ part avec de sérieux atouts à la conquête du milieu de la mode, et nous espérons qu’elle saura garder ses codes et son authenticité. Pour info, la future collection estivale réserve de très belles pièces, mais nous en reparlerons en temps voulu…

MAISON KITSUNÉ : FALL WINTER 2012 / 13

MAISON KITSUNÉ dévoile pour cet hiver un lookbook pour hipsters à vélo fortunés. La collection, clairement inspirée du club de cyclisme à l’ancienne, utilise le tweed anglais, les carreaux et les couleurs classiques de la parfaite panoplie du cycliste vintage. À savoir le rouge bourgogne, le bleu roi, le camel et le gris chiné. Tout comme chez NORSE PROJECTS la casquette est à la mode avec un modèle Parisien à greffer sur votre tête.

Les coupes sont toujours impeccables avec des blazers coupés droits, des pantalons étroits resserrés aux chevilles pour ne pas se déchirer dans le pédalier de votre pignon fixe, des chemises cintrées classiques ou à carreaux, et des renards (logotype du label) cousus sur les polos, chemises ou tee shirts.

L’esprit streetwear qui ressort de cette collection n’enlève rien au coté chic et luxueux de la marque qui conserve son savoir-faire en termes de finitions, et de la qualité supérieure apportée aux matières.

LONDON UNCOVER X YMC, LA COLLAB DILUVIENNE

Pour préparer l’arrivée prochaine de la saison automnale, LaNicheDuRenard est allé dénicher un accessoire qui nous avait déjà fait une forte impression lors du salon CAPSULE (nous en parlions ici), à savoir le parapluie Navajo, fruit de la première collaboration entre LONDON UNCOVER et YMC (You Must Create).

Une association inattendue mais pas si incongrue que ça. En effet ces deux marques britanniques pure souche qui connaissent un beau succès depuis quelques saisons, sont en bonne posture pour s’exporter à l’international. Ce parapluie est un bon exemple de comment deux marques peuvent combiner leurs univers respectifs (la qualité de l’objet fini pour L.U. et l’imprimé tendance pour YMC) pour réaliser un objet à la pointe.

La vague indienne, que dis-je, le tsunami qui va nous envahir cet hiver impose l’utilisation du principe de précaution quand il s’agit du port de motifs navajos. Mais cette collab a su remarquablement bien éviter le piège : Difficile de savoir si c’est le jeu de couleurs (dans des tons très automne de la palette des oranges), le motif ou leur combinaison mais le résultat est empreint d’une saisissante fraîcheur apte à égayer les jours de pluie.

Deux versions du parapluie sont disponibles avec, pour le « chap » distingué une impression uniquement sur la face interne et, pour le « east ender »  alternatif,  l’impression sur la surface intérieure et extérieure.

Chaque cadre possède le manche et la poignée en bois d’érable ainsi qu’une étiquette logo en bois, spécialement réalisée pour la collaboration.

LE TEE SHIRT A LA MODE OLD SCHOOL CHEZ STEPART

Si la mode a acquis depuis longtemps sa place au sein du milieu artistique, c’est désormais l’art qui est en train de coloniser le textile, allant jusqu’a s’y afficher tel quel. Certaines marques s’attèlent à faire le pont entre ces deux mondes comme c’est le cas avec STEPART : voila plus de trois ans que l’équipe, composée par deux amis d’enfance, invite de jeunes artistes graphistes, peintres et dessinateurs pour créer une où plusieurs séries de tee-shirts originaux. Un concept que l’on pourrais apparenter au principe des crossings qui fleurissent ces temps-ci.

À la lecture de leur lookbook, nous repérons un trait de caractère commun que nous partageons entièrement à LaNicheDuRenard via notre ligne éditoriale : « dénicher les talents pour les faire découvrir ».

Véritable label français, StepArt accorde une grande importance à la qualité de ses produits (fabriqués au Portugal) tissés avec un maillage particulièrement serré pour apporter un touché plus agréable. Un effort est également perceptible sur la coupe des T-shirts qui est spécifique à la marque, à la différence d’autres marques du domaine ! Visuellement, la part belle est faite aux typos vintages et aux motifs éclectiques qui varient en fonction du thème de travail propre à l’artiste.

Voici deux artistes que LaNicheDuRenard a particulièrement appréciés :

CAMILLE LAVAUD, artiste française voguant entre graphisme et édition. Elle entama sa pratique d’illustratrice en tant que copilote du bibliobus de son grand père. Sa proposition de faire un petit « Weekend à Rome » grâce à une illustration, nous plonge dans l’ambiance « banana split » de la scène night-clubs des 70’s, claquement de doigts et cheveux gominés en arrière inclus!

– Le japonais de FRENZY WORKS  nous emmène lui en Amérique latine à la rencontre de l’iconographie  religieuse mexicaine pour nous offrir une interprétation à la fois graphique et décalé de La Santisima de Guadalupe.

Le second modèle, intitulé La Lucha, s’intéresse à ce spectacle  très populaire dans le pays et qui se résumerai comme une sorte de mélange entre combat, burlesque et habits colorés. Le cliché du masque de luchador est remarquablement évité au profit d’une illustration dynamique.

Sweat-shirts et foulards viennent compléter la gamme du label.

Prix moyen pour les Tee-shirts : 35 euros / 65 pour les sweats.

SUIVEZ LES RÈGLES DE LA JANTE LAW

Au début il y a un livre. Écrit en danois par le dénommé Aksel Sandemose en 1938, il édicte un ensemble de 10 commandements sous l’intitulé général : Ne pensez pas que vous êtes le meilleur! Un état d’esprit qui est toujours dans l’inconscient des sujets de la reine Margrethe II de Danemark.

Ce n’est que l’année dernière qu’Alexandre Milan et les membres du groupe DAS POP (Bent Van Looy et Nick Meul) ressortent l’ouvrage de leurs cartons pour s’approprier la pensée de l’écrivain scandinave et s’en servir comme support pour lancer un nouveau label de vêtements homme. L’idée est de créer des produits séduisants sans pour autant avoir à en faire « un grand étalage » ou avoir à se plier à des doctrines contraires.

C’est ainsi que nait THE JANTE LAW, marque basée en France mais aux activités trans-européennes. La gamme de vêtements pour l’automne-hiver 2012 est encore modeste mais représente le fruit d’une réflexion sérieuse sur la qualité du vêtement pour l’homme moderne.

Intelligents, conçus avec détermination et réalisés avec passion, les pulls et chemises sont épais et résistants aux intempéries. De belles pièces qui ont tout pour vous suivre durant de longues années.

LaNicheDuRenard aime le gros pull col rond jaune au tissage des plus élaboré. Le tissu épais en mélange alpaga-fil le rend beaucoup plus léger qu’il ne semble être. Une pièce pour ceux qui souhaitent adopter une attitude masculine sans apparaitre irrévérencieux.

LE TEE-SHIRT ANIMAL DE QUALITE PAR CHARLOTTE SOMETIME

Bravant les intempéries climatiques qui sont le quotidien de la capitale en ce turbulent mois de juin, LaNicheDuRenard est allé la semaine dernière à la rencontre de la jeune créatrice Charlotte Rivière dans sa tanière parisienne. Le rendez-vous a lieu dans son showroom dont elle a récemment pris possession et qui lui sert de lieu de travail. Situé dans la rue Amelot à proximité de République, le local aux allures scandinaves avec mobilier minimaliste et murs en briques vient du souhait de créer une ambiance conjointe vis-à-vis de la créatrice Tassia Canellis avec qui elle partage les lieux.

Créée il y a cinq ans, la marque de prêt-à-porter CHARLOTTE SOMETIME commence tout juste à s’intéresser à la gente masculine. L’introduction d’un tee-shirt homme dans la collection printemps/été 2012 ayant été sollicitée par des demandes au niveau de la matière et du motif de modèles déjà parus sur la ligne féminine. La créatrice est très attachée à la qualité des matières quelle utilise. C’est pour cette raison qu’elle propose des textiles modernes en cohérence avec notre mode de vie d’aujourd’hui : soie boulochée, mélanges de laine et de lin, Micromodal… Le label Fabrication Française constitue aussi un atout pour la marque.

Dénommée « ALPAGES », la collection automne/hiver 2012/2013 est largement inspirée de la bande originale du film « Into the Wild », adapté du livre de Jon Krakauer. Le titre WOLF reflète bien l’esprit animal de la ligne, qui contient plusieurs modèles de tee-shirts qui se révèlent doux au toucher. Les Tee-shirts à tête d’animal sont réalisés par procédé de sérigraphie en se basant sur des photomontages de plusieurs images agencées les unes sur les autres permettant de constituer un visuel. Fine diplomate vis-à-vis de la gente masculine, Charlotte propose ses tee-shirts en version col V et col rond. Passionnée de musique rock, une playlist regroupant des titres en relation avec la collection a été composée et sera diffusée prochainement.

Vous pouvez retrouver les tee-shirts sur le site de vente en ligne THE OPTIMISTS ainsi que sur Paris à la boutique MATIERES A REFLEXION.

Pour aller faire un tour au showroom de Charlotte Sometime, l’adresse est le 153 rue Amelot, Paris 11ème.

Crédit photos :   Grégoire Voevodsky et Cécile Rogue

LA CHAUSSETTE COURONNÉE, PAR ROYALTIES PARIS

ROYALTIES, marque française créée sur la capitale et dont la fabrication se fait entièrement à l’intérieur de nos frontières présente tout les atouts pour nous plaire. Largement inspiré par le dressing preppy des fraternités étudiantes américaine de l’Ivy League, la griffe parisienne propose des modèles singuliers dans des tissus de qualité. Le coton se décline en piqué sport, nid d’abeille à la Windsor, côtes plates, rayures rugby, pois ou encore micro-motifs…

Pour sa deuxième collection printemps/été 2012, ROYALTIES présente des modèles de chaussettes à mi-chemin entre l’excentricité aristocratique et le chic du sportif. Basés sur les illustrations de Norman Rockwell pour le Saturday Evening Post, colorama et look vintage donnent aux modèles sport une résonance 50’s. L’autre partie de la collection, plus citadine, fait référence aux dandys de la scène rock des 60’s.

Plus qu’une alternative à la chaussette noire uniforme et terne, le vaste choix de coloris proposé pour chaque modèle vous permettra d’associer vos chaussettes à votre pull ou à un autre élément de votre tenu.

LaNicheDuRenard vous conseille le port avec un chino retroussé ou, pour les plus téméraires, un bermuda et une paire de derbys afin d’apporter son brin d’originalité à votre tenue estivale.