WOOD WOOD X BARBOUR : LA BEDALE RÉINTERPRETÉE

Photographie : Nikolas Ventourakis / Stylisme : Alex Petsetakis

Pour célébrer leur 10ème anniversaire, les danois de WOOD WOOD s’offrent une collab de prestige avec la marque anglaise emblématique BARBOUR. Sur la lancée de leurs derniers crossings vestimentaires du début de l’année, à l’instar de  la ligne capsule de sacs pour EASTPAK, le label scandinave remodèle à sa sauce la fameuse veste en coton cirée Bedale. Détournée depuis quelques années de son usage équestre, cette veste est venu progressivement coloniser les rues des grandes capitales européennes.

Le choix d’un classsique de la garde robe du grand-père par le créateur Brian Jensen n’a rien d’étrange : il va puiser dans le label anglais des caractéristiques fortes, comme la solidité du produit, l’équilibre entre touche contemporaine et patrimoine de l’étiquette, et la filiation qui se crée entre générations autour de l’objet (grand-père > père > fils …).

Chaque veste a la capacité de vieillir différemment selon la façon dont elle est portée et usée par son propriétaire, créant un attachement très fort à l’objet et créant un look quasiment inimitable.

Nous voila donc face à une veste à la coupe ajustée pour être plus prés du corps, au col légèrement plus petit et aux poches renforcées. Les empiècements en cuir de couleur plus sombre contrastent avec la dominante verte foncée/olive (couleur traditionnelle de la pièce).

LaNicheDuRenard vous conseille d’y garder un œil attentif, il se pourrait qu’il vienne à votre moitié l’idée saugrenue de vous la subtiliser …

Publicités

DE FURSAC : CULTE DE L’ÉLÉGANCE EN 2012

Créée en 1973, dans la Creuse et sous le nom Monsieur De Fursac, l’entreprise n’a cessé de se renouveler pour coller aux inspirations du moment, traversant les époques en habillant les dandys de la meilleure façon (Balzac en personne venait s’habiller dans la prestigieuse boutique du 112 rue de Richelieu dans le 2ème arrondissement de Paris).

En 2003 Monsieur De Fursac devient DE FURSAC, en 2010 la refonte du logo est réalisée avec brio par l’agence H5, et c’est véritablement en 2011 sous la direction artistique des campagnes de Franck Durand que DE FURSAC devient l’une des marques de prêt à porter les plus élégantes du paysage actuel.

Alors DE FURSAC en 2012 c’est quoi ?

Si la communication dans les magazines se fait principalement sur les costumes (et à juste titre puisqu’ils frisent la perfection), la maison propose un vestiaire complet avec des costumes évidemment, mais aussi des pulls, chemises, cravates et manteaux pour vous habiller de la tête aux pieds (il ne manque que les souliers). Les coupes sont justes, droites ou slim fit, on retrouve un style français emprunt aux années 50/60/70 avec parfois des inspirations anglaises, et les meilleurs tissus italiens. La maison habille l’homme de bureau, le dandy, l’élégant, simplement et avec respect du travail bien fait.

Les prix restent très abordables aux vues de la qualité et du cachet de la marque ; on comptera environs 700€ pour un costume, 135€ pour une chemise … (quand on voit les prix pratiqués par des enseignes comme THE KOOPLES le choix est vite fait…).

OLOW : FALL WINTER 2012 /13

OLOW vient de sortir sa collection automne hiver, ainsi qu’un nouveau site internet tout beau tout frais sur lequel vous pourrez vous procurer (entre autres) les pièces de la nouvelle collection intitulée « Territoires inconnus ».

Le lookbook, à l’image de la marque, inspire à la simplicité sans pour autant négliger le style qui reste bien calé dans l’esprit du moment. Pour faire face aux fraicheurs hivernales, OLOW nous pare de pièces utiles et de matières chaudes. Les cardigans et bonnets en laine constituent les pièces maitresses de la collection. On retrouve les tee-shirts graphiques emblématiques de la marque, chemises à petits carreaux et chinos dans des tons chromatiques naturels : beige, blanc et gris, principalement.

LaNicheDuRenard vous recommande tout particulièrement le blouson Exupery en velour bleu marine avec son col moumoute noir. (effet rétro garantit)

MAISON KITSUNÉ : FALL WINTER 2012 / 13

MAISON KITSUNÉ dévoile pour cet hiver un lookbook pour hipsters à vélo fortunés. La collection, clairement inspirée du club de cyclisme à l’ancienne, utilise le tweed anglais, les carreaux et les couleurs classiques de la parfaite panoplie du cycliste vintage. À savoir le rouge bourgogne, le bleu roi, le camel et le gris chiné. Tout comme chez NORSE PROJECTS la casquette est à la mode avec un modèle Parisien à greffer sur votre tête.

Les coupes sont toujours impeccables avec des blazers coupés droits, des pantalons étroits resserrés aux chevilles pour ne pas se déchirer dans le pédalier de votre pignon fixe, des chemises cintrées classiques ou à carreaux, et des renards (logotype du label) cousus sur les polos, chemises ou tee shirts.

L’esprit streetwear qui ressort de cette collection n’enlève rien au coté chic et luxueux de la marque qui conserve son savoir-faire en termes de finitions, et de la qualité supérieure apportée aux matières.

NORSE PROJECTS : FALL WINTER 2012 / 13

Pour notre plus grand plaisir NORSE PROJECTS  dévoile pour la saison hivernale 2012 un très bon lookbook, photographié par Jonas Bie dans le studio The Lab à Copenhague. La marque Danoise, qui fait du streetwear sont fer de lance depuis sa création en 2009 propose une nouvelle collection plus mature, alliant le chic au street. Tout en gardant son identité stylistique.

Chez NORSE, on porte le costume en laine idéalement coupé ; blazer cintré, et pantalon droit légèrement slimé. Couplé à la nouvelle veste Lindisfarne 2 et à la casquette, pièce emblématique de la marque ; la Vintage Wool Cap, en laine bien sûr, pour garder la tête au chaud en toutes circonstances (!)

La veste Elka Jacket sera encore là cette saison pour vous protéger des averses, déclinée en plusieurs coloris, flashy ou discrets. L’esprit jogging et running années 90 reste très présent dans le lookbook.

Nous sommes assez fans du BOB bien taillé, et aux motifs toujours très réussis chez NORSE, que ce soit sur les chemises, sur les casquettes, ou bien les bobs.

Pour les chaussures, on prendra quand même soin d’éviter tout usage malencontreux de BIRKENSTOCK. (question de principe) LaNicheDuRenard vous remercie par avance …

Les basiques colorés sont également de la partie, et la doudoune sans manches qui fit fureur l’an dernier s’impose encore comme une valeur sure, par exemple si vous adoptez un look de chasseur.

La classe en jogging c’est possible ! Grâce à un manteau caban marine et des mocassins à semelles en crêpe de chez YUKETEN.

Grosse tendance et gros retour du col roulé cette année. Pensez y !

L’esprit bucheron américain fera toujours partie des tendances cette saison. Chez LNDR, on commence gentiment à s’en lasser …

Le look classique NORSE PROJECTS selon nous : casquette Flat Wool Cap en laine, veste Nunk 2, pull Birnir multicolor, chemise Anton Corduroy, chino Arnkell Light. Footwear : Diemme.

Ça fonctionne toujours aussi bien ! 

On ne vous forcera pas non plus à porter ce pantalon. Le modèle n’y a semble t’il pas survécu…. Bonne journée !

ARMISTICE : FALL WIN​TER 2012​ / 13

ARMISTICE arrive en force avec une nouvelle collection pour cet hiver après une saison estivale très bien réussie avec le modèle Stone One (Le premier modèle de la toute jeune marque qui cartonne dont nous parlions déjà ici). 3 nouveaux modèles viennent donc étoffer la collection pour cet hiver. Une version haute de la STONE ONE, un modèle nommé BLOC inspiré de la chaussure de montagne (pour lequel nous émettons quelques réserves, nous attendons de la voir en vrai), et un modèle à frange et semelle épaisse en caoutchouc, particulièrement réussi, et nommé STROKE.

Le coup de coeur de laNicheDuRenard se porte sur la Stroke, ce modèle un peu plus massif qui semble tout à fait adapté pour affronter les pavés gelés cet hiver, tout en conservant l’aspect léger qui fait d’Armistice une marque cool et sans fioritures.

 

De nouveaux coloris, imprimés léopards et python pour la jungle urbaine. Le Renard se sent chez lui !

Et c’est toujours le talentueux photographe Yougo Jeberg qui s’occupe du lookbook.

L’HIVER 2012 /13 PAR COMMUNE DE PARIS

Avec un nom aussi évocateur que «COMMUNE DE PARIS, 1871», on est en droit de s’attendre à une ligne de vêtements solide et forte en personnalité. La marque, née de la rencontre de trois parisiens, se fonde autour de l’idée de fusionner différentes compétences pour aboutir à une mode simple et bien faite, sans artifices et privilégiant l‘artisanat traditionnel.

Toute une thématique autour de cette période sanglante de l’histoire de la République Française s’est développée au fil des saisons avec des titres de collections comme « Avis à la population », « Sans jury ni récompense! »  Ou encore, pour la toute dernière, « Histoire d’un conciliabule ».

Pour sa collection Automne-Hiver 2012, le label parisien mise sur des coupes sobres mais qui mettent en jeux des matières nobles comme du tweed, de la laine d’agneau, de la laine mérinos ou du cuir d’agneau. Coupées prés du corps, les pièces associent des tons neutres à dominante bleu et kaki pour évoquer un style workwear classique à la silhouette profilée.

La ligne, composée d’une large gamme de pièces allant du tee-shirt au manteau en passant par le cardigan, respire la confection traditionnelle avec des boutons et empiècements en cuir, des écussons brodés sur feutrine (sur le Blouson Gari), un col long avec boutons cachés et tissage italien (sur la chemise Pindy), des poignets de manchette…

LaNicheDuRenard aime le cardigan blanc cassé Hôtel de Ville en gros fil (jauge 3) entièrement en laine mérinos. Les boutons type Brandebourg en bois et l’attache en cuir fournissant d’autant plus de maturité à la pièce.

Pour cette saison, une place de choix est faite à la maroquinerie estampillée CDP. De la trousse 24 Mars  associant cuir et canvas au sac à ordinateur 26 Mars (on reste toujours sur le concept des dates qui ont marqué l’histoire de la nation!) en cuir bicolore, les formats proposés s’adaptent au différents usages que l’on peux en faire au quotidien.

LaNicheDuRenard aime la sacoche 27 mars proposée en deux coloris (cuir marron et gris ou canvas et cuir gris) avec une poche zippée à l’intérieur et doublure bleue.

Pour ceux qui seraient passé a travers, nous parlions déjà de CDP dans un précédent article : ici