ÉTÉ 2012 : LES BROGUES C’EST BIEN, LES BUCKS C’EST MIEUX !

Pour un été chic en ville quoi de plus agréable que d’être bien chaussé ? Vous sirotez en terrasse une bière fraiche ou une menthe à l’eau, chemise ultra légère en popeline de qualité, chino retroussé à peine plus haut que la cheville, c’est vos chaussures portées nus pieds qui ferons toute la différence. Sur ce sujet qui divise, LaNicheDuRenard vous conseille pour un meilleur confort, le port de socquettes invisibles que vous trouverez chez TOPMAN (en suivant ce lien).

Vos précieuses brogues, qui firent fureur cet hiver restent une sérieuse option pour flaner au soleil, mais nous préférons cependant la bucks, qui par son style épuré, sans bouts fleuris ni fioritures, simplifiera au mieux votre silhouette de dandy estival.

LaNicheDuRenard vous offre un panaché haut de gamme de bucks et brogues, pour parcourir le bitume brulant avec une élégance entre le preppy et le vintage. Les américains de chez MARK MCNAIRY qui font de la bucks leur fer de lance depuis quelques temps déjà restent en haut de l’affiche dans ce domaine … C’est pourquoi l’essentiel de notre sélection se portera sur cette marque tendance.

Marre des bucks à semelle orange ? MARK MCNAIRY vous a entendu et propose cette paire à semelle bleue pour faire la différence. (à porter en toutes occasions !). 239€ chez Zalando.

La variante brogue existe aussi, toujours chez MARK MCNAIRY, avec semelle jaune pour plus d’impact. (effet ARTY garanti !). 269€ toujours chez Zalando.

On retrouve sur le Norse Store d’autres coloris pour les bucks MARK MCNAIRY qui valent vraiment le détour. 283€ pour le modèle STONE, et 256€ pour le modèle GREY.

TRICKER’S collabore avec NORSE PROJECTS et apporte à la marque streetwear une touche « chic britannique » à cette superbe paire de brogues à semelles plates. 418€ sur le Norse Store.

Simples et classiques, ces derbys CHURCH’S pourront se porter dans un style workwear, et nous ne saurions que trop vous conseiller de jeter un oeil sur le site de BLEU DE PANAME pour compléter votre look. 300€ chez Très Bien Shop.

Publicités

ATTENTION À PICKPOCKET!

Simple conjoncture climatique ? Ou véritable support de choix de la part des jeunes marques qui veulent se lancer ? Ces derniers temps, les articles de LaNicheDuRenard sont nombreux à être orientés sur la mise en avant d’une pièce omniprésente dans la garde robe masculine :  Le tee-shirt. Et si une tendance se démarque au niveau des hauts pour cet été, c’est bien la présence de la poche au niveau de la poitrine. Ça tombe bien car elle constitue la pièce maitresse du concept et de la marque PICKPOCKET.

Créée en 2011, la marque prend ses racines dans le domaine du textile auquel elle va adjoindre une touche graphique et un concept de base simple et efficace : utiliser des classiques parmi les basiques (le t-shirt en coton, le sweatshirt, la chemise oxford) en les revisitant grâce à l’ajout d’une poche plaquée sur le cœur. C’est dans le choix du motif de l’imprimé du tissu que réside tout l’intérêt de la chose, offrant ainsi une grande variété de déclinaisons possibles.

On se rappelle avoir déjà vu l’idée mais dans une approche différente chez les Londoniens de PRINTS OF PCKHM. Ici la poche est passe-partout et se retrouve aussi bien sur des chemises, des costumes ; et elle peut être plaquée, cousue, fendue, zippée, cavalière

Basée à Paris, la marque s’efforce de répondre à certaines exigences telles qu’une fabrication française à la main, avec une attention toute particulière aux détails et à la qualité (coutures, grammage, coupes). À cela s’ajoute une recherche continue de nouveaux motifs et de nouvelles techniques.

LaNicheDuRenard aime le fait que chacun ai la possibilité de réaliser sa propre combinaison (poche/couleur/base), de quoi mettre votre tee-shirt en parfait accord avec le reste de votre tenue !

LE TEE-SHIRT ANIMAL DE QUALITE PAR CHARLOTTE SOMETIME

Bravant les intempéries climatiques qui sont le quotidien de la capitale en ce turbulent mois de juin, LaNicheDuRenard est allé la semaine dernière à la rencontre de la jeune créatrice Charlotte Rivière dans sa tanière parisienne. Le rendez-vous a lieu dans son showroom dont elle a récemment pris possession et qui lui sert de lieu de travail. Situé dans la rue Amelot à proximité de République, le local aux allures scandinaves avec mobilier minimaliste et murs en briques vient du souhait de créer une ambiance conjointe vis-à-vis de la créatrice Tassia Canellis avec qui elle partage les lieux.

Créée il y a cinq ans, la marque de prêt-à-porter CHARLOTTE SOMETIME commence tout juste à s’intéresser à la gente masculine. L’introduction d’un tee-shirt homme dans la collection printemps/été 2012 ayant été sollicitée par des demandes au niveau de la matière et du motif de modèles déjà parus sur la ligne féminine. La créatrice est très attachée à la qualité des matières quelle utilise. C’est pour cette raison qu’elle propose des textiles modernes en cohérence avec notre mode de vie d’aujourd’hui : soie boulochée, mélanges de laine et de lin, Micromodal… Le label Fabrication Française constitue aussi un atout pour la marque.

Dénommée « ALPAGES », la collection automne/hiver 2012/2013 est largement inspirée de la bande originale du film « Into the Wild », adapté du livre de Jon Krakauer. Le titre WOLF reflète bien l’esprit animal de la ligne, qui contient plusieurs modèles de tee-shirts qui se révèlent doux au toucher. Les Tee-shirts à tête d’animal sont réalisés par procédé de sérigraphie en se basant sur des photomontages de plusieurs images agencées les unes sur les autres permettant de constituer un visuel. Fine diplomate vis-à-vis de la gente masculine, Charlotte propose ses tee-shirts en version col V et col rond. Passionnée de musique rock, une playlist regroupant des titres en relation avec la collection a été composée et sera diffusée prochainement.

Vous pouvez retrouver les tee-shirts sur le site de vente en ligne THE OPTIMISTS ainsi que sur Paris à la boutique MATIERES A REFLEXION.

Pour aller faire un tour au showroom de Charlotte Sometime, l’adresse est le 153 rue Amelot, Paris 11ème.

Crédit photos :   Grégoire Voevodsky et Cécile Rogue

APRIL77 X NOISE (OU LE TIE DYE VERSION PARISIENNE)

APRIL77 (dont nous vous parlions déjà ici) collabore avec NOISE, très jeune marque parisienne fondée en 2012 par Johann et Fang. Cette collaboration donne naissance à deux tee-shirts Tie-Dye (javellisés), en édition limitée. Les tee-shirts sont serigraphés puis teints « tie dye » à la main dans l’atelier Noise Creation à Paris.

Vous aurez le choix entre le logo April sur un tee-shirt nuancé de gris, et le logo Noise sur un tee-shirt multicolore.

Les tee-shirts sont de bon goût, ils vous permettront de surfer avec style sur la tendance surf baba cool des années 60/70 qui s’instaure indéniablement dans toutes les villes côtières en ce début de saison estivale 2012.

Si vous avez la chance d’aller faire la fête à Calvi pour le CALVI ON THE ROCKS cette année, LaNicheDuRenard vous recommande fortement le modèle Noise avec un short chino léger et une jolie paire de lunettes Waiting For The Sun … (vous laisserez vos chaussures au vestiaire)

Pour vous mettre dans l’ambiance, une video du groupe Metronomy en live depuis l’ile de beauté l’année dernière :

DEUS EX MACHINA, POUR ACTIVITÉS POST MODERNES

Grande plongée dans l’univers du deux roues avec DEUS EX MACHINA. Originaire de Sydney, la marque fait son entrée dans l’hexagone cet été avec une collection qui nous immerge dans l’univers bikers.

À la base customisateur de motos sportives, le label développe depuis deux années une ligne de vêtements dans le pure esprit freeride. À la lecture du look-book, on ne peux s’empêcher de repenser à la marque française W. 1910 (dont nous parlions dans un précédent article).


L’iconographie mise en avant est celle des courses de motos sur terrains accidentés, avec des visuels faisant la part belle aux trainées de poussières, traces de pneus, dérapages sur la terre avec amortisseurs bien huilés et casques de cross sur la tête.

La marque australienne propose une ligne qui se situe idéalement bien entre matériel de conduite et vêtement de tous les jours. Les teintes pâles et monochromes donnent le ton de la collection où les tee-shirt à la typographie rétro jouxtent les shorts courts simples ou avec motifs.

LaNicheDuRenard aime le coté brut de la marque australienne. De quoi largement contribuer à constituer un style qui transpire la testostérone !

ACCESSOIRISEZ VOUS CET ÉTÉ AVEC MIANSAI

Créée il y a maintenant 3 ans, MIANSAI est la contraction du nom de son créateur Michael Andrew Saiger. Le jeune new-yorkais de 26 ans, diplôme en poche et après de nombreux voyages et une carrière de mannequin, lance sa propre ligne de bijoux, simples et originaux, qui viennent apporter un vent frais dans le domaine de l’accessoire mode.

Passionné par les antiquités et les vieux objets (sa mère était antiquaire), Michael Saiger porte une attention particulière aux pièces vintage et à la fabrication traditionnelle à la main. Reliques de guerre, balles de la seconde guerre mondiale auxquelles sont associées des métaux précieux tels que l’or, l’argent et le bronze apportent un style militaire, auquel vient s’adjoindre l’utilisation du nylon, donnant une touche nautique à la collection du créateur. Les bracelets munis d’hameçons sont sans équivoque le coup de coeur de LaNicheDuRenard … Parmi les produits présentés dans la ligne, on retrouve des bracelets munis d’ancres ou de crochets métalliques, des colliers incorporant des médailles de guerre, des porte-clefs en cuir tressé, des chapeaux panama aux coloris personnalisables … (il y en aurait presque pour tout les gouts si l’esprit de la marque n’était pas si bien contenu)

L’utilisation d’objets chinés rend certaines pièces uniques. Le style épuré, bien pensé ainsi que la large gamme de couleurs proposée par MIANSAI rendent cette marque tendance et originale.

On retrouve actuellement une sélection de certains modèles chez Colette et sur son e-store.

LA CHAUSSETTE COURONNÉE, PAR ROYALTIES PARIS

ROYALTIES, marque française créée sur la capitale et dont la fabrication se fait entièrement à l’intérieur de nos frontières présente tout les atouts pour nous plaire. Largement inspiré par le dressing preppy des fraternités étudiantes américaine de l’Ivy League, la griffe parisienne propose des modèles singuliers dans des tissus de qualité. Le coton se décline en piqué sport, nid d’abeille à la Windsor, côtes plates, rayures rugby, pois ou encore micro-motifs…

Pour sa deuxième collection printemps/été 2012, ROYALTIES présente des modèles de chaussettes à mi-chemin entre l’excentricité aristocratique et le chic du sportif. Basés sur les illustrations de Norman Rockwell pour le Saturday Evening Post, colorama et look vintage donnent aux modèles sport une résonance 50’s. L’autre partie de la collection, plus citadine, fait référence aux dandys de la scène rock des 60’s.

Plus qu’une alternative à la chaussette noire uniforme et terne, le vaste choix de coloris proposé pour chaque modèle vous permettra d’associer vos chaussettes à votre pull ou à un autre élément de votre tenu.

LaNicheDuRenard vous conseille le port avec un chino retroussé ou, pour les plus téméraires, un bermuda et une paire de derbys afin d’apporter son brin d’originalité à votre tenue estivale.

LE STYLE MILITAIRE DES ANNEES 50 PAR GARBSTORE

C’est en 2007 que Ian Paley (photo) donne naissance à la marque GARBSTORE. Les compétences qu’il a acquis précédemment chez Paul Smith et Thomas Burberry lui forgent la vision précise d’une collection intemporelle de vêtements d’inspiration vintage.

La philosophie du label GARBSTORE est enracinée dans l’histoire du vêtement produit après la Seconde Guerre Mondiale. Des  vêtements familiers qui font référence au passé mais en injectant une touche de modernité.

Basée dans le quartier de Notting Hill non loin de Portobello Road, la marque a acquis une solide réputation et beaucoup de respect au cours des dernières saisons en Angleterre mais aussi à l’étranger. Surtout grâce à ses denims et les pantalons de haute qualité combinant matériaux époque et actuels.

Au fil des saisons, la marque a intégré d’autres pièces de style vintage tels que des pulls molletonnés, des cardigans universitaire et des t-shirts nervurés que l’on retrouve dans la collection été 2012. Tout y est pour nous plaire : L’attention du détail, les coupes étudiées, les tissus de qualité haut de gamme et les couleurs chinées utilisés en font une marque affirmée dans le domaine.

LaNicheDuRenard aime la Veste d’été de Paysan (en français dans le texte !) en coton matelassé, fabriqué à partir de lin tissé japonais avec une bande de rayure façon provençale. Auquel s’ajoutent des boutons trois trous en bois, une doublure en chambray ainsi qu’un zip vintage.

A savoir, une attention particulière est accordée à l’emballage des commandes. Des grands-pères (résistants?) s’occupent de préparer les livraisons de la boutique en ligne.