LES PEIGNES PLIABLES APRIL77 X KENT

APRIL77 s’associe avec les peignes KENT pour une série limitée de peignes pliables, vendus dans une poche en denim avec l’emblématique mediator, que l’on retrouve également sur les jeans de la marque française… Ambiance Rockabilly assurée lors de vos sorties endiablées !!
9vam_F1000013res_1Photo : Romain Bernardie James
9vam_F1000035resiz_1 9vam_MG6682resize_1
En édition limitée à 100 pièces, disponible ICI
Prix : 15,00 €

« MOVE YOUR LEE » LE JEAN EN VIDÉO PAR LEE

Le « jeaner » américain légendaire LEE a dévoilé il y a peu de temps la vidéo intitulée « Move your LEE« . Filmée dans les rues de New-York par le réalisateur Arnaud Uyttenhove, elle met en scène grâce à diverses acrobaties la collection de jeans Automne/Hiver 2012.

Avec un casting regroupant des danseurs et des gymnastes professionnels (dont certains ont participé aux derniers JO), la dernière campagne de la marque met l’accent sur la justesse des coupes de ses produits et sur leur maniablilité.

LaNicheDuRenard aime l’idée de liberté de mouvement qui se dégage de cette vidéo, renforçant la thèse que tout bon style se doit avant tout d’être facile à porter !


INVESTIGATION AU SALON (CAPSULE) PARIS

C’est dans une toute nouvelle localisation, en bord de Seine à la Cité de la Mode et du Design, que s’est déroulé il y a deux semaines le salon CAPSULE. Une fois de plus, les exposants présents pour cette édition nous ont dévoilé les lignes directrices qui feront la saison SS/13.

Carrefour des tendances, l’événement catalyse l’énergie des jeunes marques fraichement établies en les positionnant à coté de celles déjà installées dans le paysage du prêt-à-porter, à l’intersection entre les influences streetwear et la culture héritage. Parmis les thèmes récurrents que l’on retrouve dans bon nombre des collections, la recherche du détail et des finitions tiennent le haut du pavé.

 

Les couleurs vives sont présentes sur une grosse majorité des stands et se retrouvent sur les pièces de chez les hollandais de ONTOUR, marque qui assume à fond son environnement ‘green culture’ et qui nous le prouve en distribuant des graines de citrouille.

L’esprit workwear, lui, est magnifiquement personnifié par les parisiens de BLEU DE PANAME. Et c’est une collaboration avec MOLESKINE, résultat d’un travail sur le thème de la toile denim, qui est mise en avant sur les lieux transformés pour l’occasion en camp militaire aux couleurs de la marque au logo à la faucille croisée.

LONDON UNDERCOVER intègre l’imprimé camo à ses parapluies, cassant ainsi avec l’image utilitaire traditionnelle accordée à l’objet. La qualité de fabrication est de mise, avec des manches en bois dont certains modèles sont gravés des têtes d’animaux comme dans la plus pure tradition ‘countryside’ anglaise.

On ressent comme une sensation de dépaysement à la vue d’un des créateurs de MONITALY avec sa tenue de travail en cuir. La chemise à manches courtes se pare d’imprimés tribaux africains et motifs végétaux pour la marque installée à Hermosa Beach en Californie.

Situés sur l’autre côte du continent américain, à l’épicentre des tendances, les new-yorkais de SHIPLEY & HALMOS, dans un style épuré, revisitent le vestiaire américain en se distinguant par le choix des matériaux et la qualité du résultat.

Comment ne pas parler de la tendance néon après avoir vu les motifs qui ornent la gamme de sweats et tee-shirts de la marque KITSUNE TEE.

Niveau chaussures, la firme italienne DIEMME nous propose des modèles souples et très raffinés pour l’été, version allégée de leur modèle phare optimisé pour les chutes de neige.

En parallèle, ce sont les jeunes mexicains de chez MISC qui exposent pour la toute première fois leur collection de chaussures. L’héritage culturel de leur pays se ressent avec l’utilisation du motif aztèque ou encore d’une gomme spéciale qui rentre dans la composition de la semelle, pour une paire de sneakers plus légères, plus estivales.

Dans une approche semblable, une autre nouvelle marque qui a tout d’une grande, menée avec conviction par les italiens Alon Siman Tov et Max Bosio : YOUFOOTWEAR.

Et on termine par le très attirant stand MIANSAÏ, marque d’accessoires d’inspiration marines dont nous parlions déjà dans un précédent article.

Crédit photos : Benjamin Guetta & LNDR

LE STYLE MILITAIRE DES ANNEES 50 PAR GARBSTORE

C’est en 2007 que Ian Paley (photo) donne naissance à la marque GARBSTORE. Les compétences qu’il a acquis précédemment chez Paul Smith et Thomas Burberry lui forgent la vision précise d’une collection intemporelle de vêtements d’inspiration vintage.

La philosophie du label GARBSTORE est enracinée dans l’histoire du vêtement produit après la Seconde Guerre Mondiale. Des  vêtements familiers qui font référence au passé mais en injectant une touche de modernité.

Basée dans le quartier de Notting Hill non loin de Portobello Road, la marque a acquis une solide réputation et beaucoup de respect au cours des dernières saisons en Angleterre mais aussi à l’étranger. Surtout grâce à ses denims et les pantalons de haute qualité combinant matériaux époque et actuels.

Au fil des saisons, la marque a intégré d’autres pièces de style vintage tels que des pulls molletonnés, des cardigans universitaire et des t-shirts nervurés que l’on retrouve dans la collection été 2012. Tout y est pour nous plaire : L’attention du détail, les coupes étudiées, les tissus de qualité haut de gamme et les couleurs chinées utilisés en font une marque affirmée dans le domaine.

LaNicheDuRenard aime la Veste d’été de Paysan (en français dans le texte !) en coton matelassé, fabriqué à partir de lin tissé japonais avec une bande de rayure façon provençale. Auquel s’ajoutent des boutons trois trous en bois, une doublure en chambray ainsi qu’un zip vintage.

A savoir, une attention particulière est accordée à l’emballage des commandes. Des grands-pères (résistants?) s’occupent de préparer les livraisons de la boutique en ligne.

BARENA VENEZIA REVISITE SON PATRIMOINE VESTIMENTAIRE

Direction l’Italie et plus précisément Venise pour vous parler de BARENA VENEZIA. Pas de séjour romantique en vue mais tout simplement une marque que LaNicheDuRenard est allé dénicher pour vous comme à son habitude.

Fondé en 1961 et basé dans la cité des doges, BARENA VENEZIA est fortement inspiré par le patrimoine de la ville. Les trois héritiers du fondateur, Massimo Pigozzo, Giovanni Zara et Francesca Zara accordent une attention particulière à la culture locale, à la tradition, et bien évidemment aux textiles lors de la création de chaque collection. Le nom de la marque vient du terme vénitien baro qui signifie une lagune d’eau salée comme celle que l’on retrouve aux abords du canal grande.

La marque propose des produits simples, restructurés pour répondre à une variété de styles personnels. Une simplicité loin d’être sans caractère grâce aux nombreuses recherches sur les codes vestimentaires traditionnels du Venise d’antan (tirés d’ouvrages anciens référencés dans les musées et marchés d’antiquaires). De plus, la volonté de soutenir la culture textile qui a longtemps été la marque du commerce de l’Italie du Nord, pousse à l’utilisation de textiles naturels de haute qualité à partir de laines issues de prestigieuses usines italiennes.

Qualité et longévité sont les maitres mots qui définissent le label vénitien.

LaNicheDuRenard aime le duffle-coat à col châle coupé dans une toile de lin style denim délavé. Les attaches sont fabriquées à partir de bois de pin. À l’intérieur, le tissu de couleur bleu marine contraste avec le tissu extérieur.

ACNE FOOTWEAR SS12 : CARLO !

Fondée en 1996 à Stockholm par 4 créatifs, la marque ACNE, connue au départ pour ses jeans unisexe de haute qualité, et caractérisés par leurs coutures rouge vif a fait son chemin. Elle compte aujourd’hui parmi les meilleures marques de prêt à porter haut de gamme, et ne se cantonne plus qu’aux denims.

Dans l’idéal, chaque modeux qui se respecte devrait pouvoir en posséder une pièce (pensez à visiter la section outlet pour y trouver des pièces en soldes toute l’année).

Chez LaNicheDuRenard, on craque particulièrement pour ce modèle de sneakers low top, tout simplement nommées : Carlo.

La chaussure, d’allure classique au premier abord, se démarque par ses empiècements de cuir blancs, mêlés au denim gris clair de la languette et du talon. C’est une structure visuelle élégante à forte connotation « Arty » qui s’en dégage. La semelle en caoutchouc durable est brossée pour un aspect vintage assez recherché en ce moment.

Il vous en coutera 300€, et vous éviterez de jouer au foot avec.

(Le modèle existe également en denim bleu et cuir noir. Idéal pour le soir)

AVEC COMMUTER, LEVI’S SE FAIT L’AMI DES CYCLISTES URBAINS

Est-ce dû à la tendance actuelle du pignon fixe (fixie) qui se propage dans les grandes villes européennes ? Ou peut être au besoin de se sentir libre et de s’aérer l’esprit, tout en pratiquant une activité physique quotidienne plutôt que de s’enfermer dans les transports en communs ? Ce mois ci, LEVI’S lance une collection capsule d’un nouveau genre pour la saison Printemps-Eté 2012 :

COMMUTER. Néologisme anglais qui fait référence aux citadins se déplaçants fréquemment sur de moyennes distances pour aller à leur travail durant la semaine.

Cette ligne, conçue afin de répondre aux tracas courants des cyclistes lors de leurs deplacements, allie à la fois style et fonctionnalité. Des vêtements légers, flexibles et résistants afin d’améliorer le confort et la ventilation (crucial si vous ne voulez pas arriver transpirant à vos rendez-vous). Vous serez aussi à l’aise sous la pluie battante grâce aux propriétés déperlantes des matières.

Un des éléments clé de la collection est une version du jean 511 faite avec une matière en denim ultra extensible et avec une taille rehaussée afin de prévenir les expositions de la chair au bitume lors de la chute … le choix d’une forme fuselée a pour but d’éviter les frottements contre la chaîne du vélo.

Des bandes réfléchissantes 3M ont été ajoutées au niveau de l’ourlet intérieur pour améliorer la visibilité nocturne.

LaNicheduRenard aime particulièrement la lanière au niveau de la taille, qui permet d’y glisser un antivol en forme de U.

Dans le même esprit que lors du lancement l’an dernier aux États-Unis, la marque LEVI’S s’est associée dans le cadre de son plan marketing Europe, avec deux communautés de cyclistes: les londoniens de 5thFLOOR  et les parisiens de SURPLACE (dont nous vous invitons vivement à jeter un coup d’œil sur leur site, si la culture fixie vous intéresse !). Ils ont produit de superbes vidéos qui donnent un sensible avant-goût des déplacements urbains:

Enfourchez votre vélo, n’oubliez pas votre casque et si vous êtes dans le coin, allez faire une promenade au biCyCle Store, situé au numéro 17 du boulevard du Temple (Paris 3e). La Ligne COMMUTER y est déjà sur leurs rayons…

SALON TRANOÏ : GROS PLAN SUR 2 EXPOSANTS

Parmi les salons de mode qui gravitent autour de la Fashion-week parisienne de janvier, le TRANOÏ se distingue par son atmosphère intimiste et l’envergure internationale de ses créateurs.

LaNicheduRenard a repéré 2 marques qui ont de fortes chances d’impacter l’année 2012. Elles ont en commun la passion pour la philosophie de leur marque et l’exigence des produits qu’elles façonnent.

BB WASHED

Mythologie et gladiateurs. Ces deux univers sont à la base de l’inspiration de Bruno Bordese pour sa nouvelle collection chez BB WASHED. Une collection qui rentre désormais dans sa cinquième saison.

Matières détériorées, gros ceinturons ornés d’anneaux en métal de fusil de chasse qui se chevauchent, coupes sombres à l’instar des armures de guerriers, velours brillant noir et poussière de charbon, vous donnent un aperçu du travail de recherche en amont, ainsi que de la variété de la gamme proposée.

LaNicheDuRenard vous conseille le modèle B02 pour votre entrée dans l’arène des grandes villes.

EACHxOTHER

Cette nouvelle marque de mode rock androgyne propose une fusion entre les univers artistes, musiciens, poètes, cinéastes et créateurs de mode. Le résultat est une ligne de luxe unisexe rugueuse, avec un look classique, qui promeut l’idéal de l’identité commune.

Basé sur le principe des collaborations, chaque « x » se veut un point de rencontre entre différentes communautés d’artistes, composées de personnages tels que Robert Montgommery (dont LaNicheDuRenard vous recommande la série Billboard pieces sur son site), et le parisiano-parisien Thomas Lélu. La marque agit comme un label afin de permettre aux artistes de produire les articles de mode dont ils ont toujours rêvé.

Pour sa première collection EACHxOTHER lance une série limitée d’œuvres imprimées sur foulards de soie, trench-coats, denim et cuir …

La marque travaille avec des artisans choisis pour la qualité et l’engagement des produits qu’ils façonnent. Elle va donc les chercher en dehors des frontières hexagonales, à savoir: Porto pour les vestes et les chemises, Padoue pour des morceaux de cuir, les denims sont faits à Paris, les cachemires au Tibet

Tous les vêtements ont connu un traitement manuel spécial : lavage à la pierre naturelle, lessivage à la cendre de bois, burn-out… qui apportent un supplément rock à l’âme du vêtement.