LONDON UNCOVER X YMC, LA COLLAB DILUVIENNE

Pour préparer l’arrivée prochaine de la saison automnale, LaNicheDuRenard est allé dénicher un accessoire qui nous avait déjà fait une forte impression lors du salon CAPSULE (nous en parlions ici), à savoir le parapluie Navajo, fruit de la première collaboration entre LONDON UNCOVER et YMC (You Must Create).

Une association inattendue mais pas si incongrue que ça. En effet ces deux marques britanniques pure souche qui connaissent un beau succès depuis quelques saisons, sont en bonne posture pour s’exporter à l’international. Ce parapluie est un bon exemple de comment deux marques peuvent combiner leurs univers respectifs (la qualité de l’objet fini pour L.U. et l’imprimé tendance pour YMC) pour réaliser un objet à la pointe.

La vague indienne, que dis-je, le tsunami qui va nous envahir cet hiver impose l’utilisation du principe de précaution quand il s’agit du port de motifs navajos. Mais cette collab a su remarquablement bien éviter le piège : Difficile de savoir si c’est le jeu de couleurs (dans des tons très automne de la palette des oranges), le motif ou leur combinaison mais le résultat est empreint d’une saisissante fraîcheur apte à égayer les jours de pluie.

Deux versions du parapluie sont disponibles avec, pour le « chap » distingué une impression uniquement sur la face interne et, pour le « east ender »  alternatif,  l’impression sur la surface intérieure et extérieure.

Chaque cadre possède le manche et la poignée en bois d’érable ainsi qu’une étiquette logo en bois, spécialement réalisée pour la collaboration.

Publicités

LE STYLE MILITAIRE DES ANNEES 50 PAR GARBSTORE

C’est en 2007 que Ian Paley (photo) donne naissance à la marque GARBSTORE. Les compétences qu’il a acquis précédemment chez Paul Smith et Thomas Burberry lui forgent la vision précise d’une collection intemporelle de vêtements d’inspiration vintage.

La philosophie du label GARBSTORE est enracinée dans l’histoire du vêtement produit après la Seconde Guerre Mondiale. Des  vêtements familiers qui font référence au passé mais en injectant une touche de modernité.

Basée dans le quartier de Notting Hill non loin de Portobello Road, la marque a acquis une solide réputation et beaucoup de respect au cours des dernières saisons en Angleterre mais aussi à l’étranger. Surtout grâce à ses denims et les pantalons de haute qualité combinant matériaux époque et actuels.

Au fil des saisons, la marque a intégré d’autres pièces de style vintage tels que des pulls molletonnés, des cardigans universitaire et des t-shirts nervurés que l’on retrouve dans la collection été 2012. Tout y est pour nous plaire : L’attention du détail, les coupes étudiées, les tissus de qualité haut de gamme et les couleurs chinées utilisés en font une marque affirmée dans le domaine.

LaNicheDuRenard aime la Veste d’été de Paysan (en français dans le texte !) en coton matelassé, fabriqué à partir de lin tissé japonais avec une bande de rayure façon provençale. Auquel s’ajoutent des boutons trois trous en bois, une doublure en chambray ainsi qu’un zip vintage.

A savoir, une attention particulière est accordée à l’emballage des commandes. Des grands-pères (résistants?) s’occupent de préparer les livraisons de la boutique en ligne.

HERSCHEL SUPPLY Co. : POUR RANDONNEURS MODERNES

L’histoire de The HERSCHEL SUPPLY Co. commence au début du XXème siècle quelque part en Écosse où Peter Alexander Cormack, un fabricant de baril, et sa femme Annie décident de déménager pour aller vivre à l’autre bout du monde : au Canada. À l’époque, la politique gouvernementale canadienne leur permet d’être propriétaire d’un petit bout de terrain à Rolling Hills, à l’extérieur de la ville de Herschel.

Plus d’un siècle après cette aventure, les arrière-petits-enfants ont repris les affaires en main, et effectué la transition vers la confection de sac à dos.

Leur souhait est d’élaborer un produit bien conçu et de qualité. L’inspiration vient de divers domaines comme l’alpinisme, l’héritage américain, la mondialisation et la mode en général. Herschel élabore ses produits dans des formes modernes, apportant une attention particulière aux détails. Leurs produits s’efforcent d’être originaux en mettant le style personnel de chacun en avant.

On découvre donc une collection printemps/été 2012 très complète, forte en coloris vifs et modèles variés. On y retrouve les célèbres sacs à dos classiques auxquels s’ajoutent une nouvelle série de housses pour ordinateurs portables, des sacs messagers à deux tons et des portefeuilles. Les sacs sont fabriqués à partir de toiles de Coton ou en Cordura, renforcés contre les déchirures par des pièces de cuir et des fermetures éclair métalliques.

Comme précédemment vu à l’intérieur des sacs Ally Capellino, Herschel propose aussi un compartiment rigide spécifique pour caler son laptop et bien le maintenir lors de la marche. Les sangles rembourrées sont elles dotées de la technologie AirMesh.

Le coup de cœur de LaNicheDuRenard va au modèle Little America couleur Burnt Orange qui possède un poids dépassant à peine les 500 grammes (20 oz). Avis au backpackers dans l’âme pour un trekking digne de ce nom !

Et la vidéo de fin pour se placer gentiment dans le contexte :

PANTONE : LES COULEURS SE JETTENT À L’EAU

Connu pour son célèbre nuancier, PANTONE (dont on a parlé précédemment) développe depuis quelques années des goodies combinants les célèbres couleurs à leurs numéros connus de tous bons imprimeurs et graphistes qui se respectent … Mugs, boites de rangement et autres brosses à dents reprenant la charte graphique du groupe, laissent cette fois place à l’objet de convoitise par excellence de l’été: le maillot de bain !

Sous la dénomination universelle : Pantone Universe Beachwear se trouve donc la première collection proposant slips de bain et shorts de bain, disponibles en trois longueurs différentes et déclinés en 25 coloris qui ont tout pour attirer l’œil.

Lancée en avant première parisienne chez Colette, cette première collection estivale se décline en quatre modèles homme, et un modèle féminin « boyfriend » (taille basse revisitée à partir de l’une des pièces masculines).

Chaque modèle est commercialisé dans une boîte transparente, habillée de la couleur Pantone correspondante. Les prix vont de 70€ pour le slip de bain à 130€ pour le short.

Une boutique a spécialement été ouverte à St-Tropez pour abriter la collection Pantone Beachwear et il est fort à parier qu’elle recevra une grande affluence durant la saison estivale. Inspiré par le jeu « Rubik’s Cube« , cet espace à été aménagé par l’agence d’architecture d’intérieur monégasque Humbert & Poyet.

Pour ceux qui sont sur Paris, la totalité de la collection est en rayon pour quelques jours encore, au rez-de-chaussée des Galeries Lafayette Homme.

Pour rejeter un coup d’œil à la chronique LaNicheDuRenard sur les maillots de bains 2012,  c’est ici avec Robinson-les-bains.

T SHIRT COLLECTOR PAR : COMMUNE DE PARIS X ASTIER DE VILLATTE X OPENING CEREMONY

On connait le goût des japonais pour tout se qui est estampillé made in France. Imaginez alors quand il s’agit de deux fleurons parisiens à la pointe des tendances dans leurs domaines respectifs, et que le fruit de leur association touche, tant au domaine du textile, qu’à celui de la déco. C’était il y a 2 ans et les deux enseignes en questions : COMMUNE DE PARIS et ASTIER DE VILLATTE.

Cette fois-ci c’est le shop OPENING CEREMONY JAPON qui entre en jeux (filiale de la marque New-Yorkaise de créateurs : Opening Ceremony). Le binôme français vient de leur concocter un nouveau modèle. Il s’agit du T-shirt Unisson, coupe droite ajustée, couleur bleu pétrole, qui contraste avec les couleurs vives de l’imprimé.

LaNicheDuRenard aime le visuel aux couleurs tricolores, qui semble tout droit sorti d’une sérigraphie révolutionnaire.

APRIL 77 NOUS EN FAIT VOIR DE TOUTES LES COULEURS

La marque française de prêt à porter APRIL 77, a choisi comme intitulé pour sa collection printemps-été 2012, le titre IN BLOOM.

Par ce nom qui n’est pas sans rappeler celui de la chanson de Nirvana présente sur l’album NEVERMIND, c’est toute l’empreinte rock de la marque qui refait surface, en y ajoutant des tonalités grunge et arty.

Sous la direction artistique de MACIEK POZOGA, la campagne pour cette collection estivale se place dans un registre psycho-existentialiste qui a l’audace de se distinguer de l’atmosphère un peu fade et revue des autres marques du milieu. Il s’en dégage une très bonne interprétation des basiques.

A savoir, les chemises Martini, les polos piqués Manchester ou Leeds et les jeans skinny Joey adoptent tous une allure propre aux coupes ajustées.

LaNicheDuRenard vous recommande le Chino Dad Silverstone, décliné dans un vaste choix de coloris frais et modernes.

Et pour terminer, le petit détail qui marque toute la différence : la 5ème poche du pantalon ou celle du polo est remplacée par un étui à médiator… difficile de faire plus rock !

BARBOUR : DES VESTES QUI TIENNENT LA ROUTE

Catalogué pendant des années dans le style bourgeois un brin vieillot, BARBOUR compte aujourd’hui parmi les garde-robes les plus branchées. Ce label 100% British a vu le jour en 1894 et ses vêtements en toile huilée, se retrouvent rapidement sur les épaules des dockers du port de South Shields.

Pour vous qui êtes déjà des aficionados de la veste de chasse Bedale ou encore du modèle matelassé Liddesdale, LaNicheDuRenard est allé faire un tour sur la prochaine collection printemps/été 2012.

McQUEEN LE MOTARD

Voici la deuxième saison que Barbour attache son nom à celui de Steve McQueen et s’inspire de la passion de l’acteur pour les courses dans le désert californien. Les tons grès, olive et brun reprennent les couleurs des paysages du désert de Mojave, rehaussés de couleurs vives, franches et contrastées.

Des modèles qui donnent envie de prendre la route aux mains d’une grosse cylindrée.

INTERNATIONAL DE LA COULEUR


La collection International suit deux trames différentes où les motifs à carreaux monochromatiques rivalisent avec l’injection de couleur vives flashy qui caractérisent une gamme légère et lumineuse.


Des toiles cirées usées, de couleur bleue, olive, rouge et grès mettent en valeur de manière contrastée les modèles Desert aux tons ocre ou Herringbone International ; tous deux réalisés à partir de la veste International d’origine.