SUPREME X CLARKS SS13

SUPREME collabore une nouvelle fois avec CLARKS, et crée un modèle exclusif de Desert Boots à motif cartographique qui viendra à coup sûr titiller le globe-trotter qui sommeille en vous ! La paire, en suède de haute qualité,  est déclinée en 3 coloris. LaNicheDurenard opte sans détours pour la couleur verte… ou rouge (!)

Supreme-x-Clarks-Map-Suede-Desert-Boot-02

Pour apprécier les beaux jours comme il se doit, on ne saurait que trop vous conseiller un style plus « lâché » pour ce type de chaussures (à injuste connotation hivernale) : Short et débardeur large conviendront parfaitement.


Supreme-x-Clarks-Map-Suede-Desert-Boot-03 Supreme-x-Clarks-Map-Suede-Desert-Boot-04 Supreme-x-Clarks-Map-Suede-Desert-Boot-05 Supreme-x-Clarks-Map-Suede-Desert-Boot-06 Les paires seront disponible à partir du 9 mai sur l’E-store SUPREME, dans les boutiques US et Londoniennes puis, le 11 au Japon.

Publicités

DRAKE’S LONDON X FRED PERRY : BLACK CANVAS

Quand la très institutionnelle maison anglaise DRAKE’S LONDON s’associe à une autre marque du Royaume d’autant plus populaire mais avec une cible foncièrement plus jeune telle que FRED PERRY pour une collection capsule, on pourrait s’attendre au meilleur comme au pire. Et c’est le meilleur qui nous est proposé pour cette nouvelle ligne FW2012 avec comme fil conducteur la toile, naturellement appelée « Blank Canvas ».

Les classiques de chez Fred Perry tels que les polos, chemises et bombers sont classieusement agrémentés de détails sophistiqués, propres au savoir faire « hand made » de la sérieuse maison Drake’s London.

Le motif cachemire, très peu utilisé dans le prêt à porter au cours des dernières décennies mais incontournable revival des années 70, revient parsemé sur une trame de petits pois blancs, créant ainsi un motif graphique et maitrisé qui se décline en full print sur le premier polo ou en détails plus discrets sur les autres pièces. (on adore)

Des motifs hexagonaux toujours très « années 70 » dans les teintes jaunes et rouges sont quand à eux utilisés avec plus de parcimonie, rehaussant discrètement certaines pièces d’une pointe colorée.

Avec Fred Perry on surfe forcément sur la tendance skin/mauvais garçon, toujours en vogue cette saison, et on ne saurait d’ailleurs que trop vous conseiller de boutonner vos cols jusqu’en haut pour équilibrer votre look. Sinon les petits pois c’est simple, c’est cool, et ça marche …

La fameuse poche imprimée: nous en avons vraiment trop vu cet été sur de nombreuses marques de tee-shirts; vous faites selon vos envies, mais nous on laisse de coté …

Un foulard soyeux avec le fameux motif cachemire sur pois blancs… pour une touche très chic donc.

Pour compléter cette ligne frisant l’excellence, nous découvrons ce superbe modèle de brogues, bi-matière cuir/tissu à semelle en crêpe, qui s’immisce totalement dans l’esprit arty de cette hiver. Deux versions colorées pour deux styles opposés : La version noire fera l’affaire pour un look plus rock alors que la marron s’accordera à merveille sur un look de dandy streetwear. On aime vraiment les 2, mais on préfere le rock donc… on dit noir (!)

La collection, capsule mais accessible, est shoppable directement sur le site Fred Perry : ICI

MAISON MARTIN MARGIELA X H&M

Le top départ de l’habituelle et très attendue collaboration hivernale du géant suédois H&M avec une griffe de haute couture sera donné ce jeudi 15 novembre. C’est donc MAISON MARTIN MARGIELA qui proposera sa vision démocratique de la haute couture, pour le plus grand plaisir des courageux modeux qui se seront frayé un chemin dans les interminables files d’attentes des boutiques sélectionnées. Voici le lookbook qui fut dévoilé à la mi-octobre, mais qu’il nous semble plus opportun de vous montrer à quelques jours du terme (!)

On notera une créativité sans pareil sur des looks ultra fun, notamment grâce à ce mannequin stylé à la Breakbot qui ferait presque de l’ombre à Lana Del Rey qui trône sur les arrêts de bus pour H&M depuis quelques temps …

Les pièces, bien qu’audacieuses, restent pour la plupart très classes et idéalement coupées, à l’image des blazers et des manteaux. Les subtils jeux de trompe-l’oeil, superposition de matières et asymétrie assumée qui firent le succès de la marque sont désormais à la portée de votre dressing !

ADRIEN SAUVAGE S’HABILLE EN DR. MARTENS

Après avoir donné sa première leçon de « Dress Easy » il y a 2 années dans le court métrage This is not a suit, ADRIEN SAUVAGE nous propose de retourner sur les bancs de l’école avec sa dernière vidéo intitulée The Student. Le concepteur d’origine Colombino-ghanéenne y met en scène la ligne capsule qu’il a récemment réalisé avec DR. MARTENS. Le modèle Steed shoe est décliné en quatre versions : bleu nuit patiné, noir, marron praline et, certainement le plus original, celui tissé en laine anglaise Kente et formant un motif d’aspect tribal très recherché.

Une collaboration improbable mais très artistique prenant son inspiration dans la philosophie vestimentaire de Gus Van Sant. LaNicheDuRenard aime l’esthétique aseptisée et la blancheur minimaliste du décor qui concourent à détourner la finalité commerciale du média, en adoptant un ton pédagogique sous la dictée d’un Pierre Tcharnia s’exprimant dans la langue de Shakespeare.

Écrit et réalisé par Adrien Sauvage en personne, ce film parfaitement rythmé est imprégné d’une tonalité acerbe : «L’étudiant a déjà perfectionné l’art de ne pas se lever avant midi … » A méditer !

VANS X KENZO (SÉRIE 3)

La collection capsule VANZ X KENZO se termine avec cette troisième et dernière série de chaussures, aux imprimés inspirés des collections homme et femme chez KENZO. Si les 2 précédentes séries ne nous avaient pas plus attiré que ça, ces derniers imprimés sont assez bluffants. Nous retrouvons le côté fruité et coloré des grandes années de la maison KENZO, en perte de vitesse ces dernières années, mais qui redore progressivement son image grâce aux talents du couple Humberto Leon / Carol Lim (les créateurs d’OPENING CEREMONY ndlr).

LaNicheDuRenard craque littéralement pour le modèle grappe de raisin, que vous accorderez à merveille à un look sobre. (le doublon de motifs est par conséquence, vivement déconseillé)

Pour l’occasion, la réalisatrice  Lisa Paclet a réalisé une vidéo toute en fraicheur :

INVESTIGATION AU SALON (CAPSULE) PARIS

C’est dans une toute nouvelle localisation, en bord de Seine à la Cité de la Mode et du Design, que s’est déroulé il y a deux semaines le salon CAPSULE. Une fois de plus, les exposants présents pour cette édition nous ont dévoilé les lignes directrices qui feront la saison SS/13.

Carrefour des tendances, l’événement catalyse l’énergie des jeunes marques fraichement établies en les positionnant à coté de celles déjà installées dans le paysage du prêt-à-porter, à l’intersection entre les influences streetwear et la culture héritage. Parmis les thèmes récurrents que l’on retrouve dans bon nombre des collections, la recherche du détail et des finitions tiennent le haut du pavé.

 

Les couleurs vives sont présentes sur une grosse majorité des stands et se retrouvent sur les pièces de chez les hollandais de ONTOUR, marque qui assume à fond son environnement ‘green culture’ et qui nous le prouve en distribuant des graines de citrouille.

L’esprit workwear, lui, est magnifiquement personnifié par les parisiens de BLEU DE PANAME. Et c’est une collaboration avec MOLESKINE, résultat d’un travail sur le thème de la toile denim, qui est mise en avant sur les lieux transformés pour l’occasion en camp militaire aux couleurs de la marque au logo à la faucille croisée.

LONDON UNDERCOVER intègre l’imprimé camo à ses parapluies, cassant ainsi avec l’image utilitaire traditionnelle accordée à l’objet. La qualité de fabrication est de mise, avec des manches en bois dont certains modèles sont gravés des têtes d’animaux comme dans la plus pure tradition ‘countryside’ anglaise.

On ressent comme une sensation de dépaysement à la vue d’un des créateurs de MONITALY avec sa tenue de travail en cuir. La chemise à manches courtes se pare d’imprimés tribaux africains et motifs végétaux pour la marque installée à Hermosa Beach en Californie.

Situés sur l’autre côte du continent américain, à l’épicentre des tendances, les new-yorkais de SHIPLEY & HALMOS, dans un style épuré, revisitent le vestiaire américain en se distinguant par le choix des matériaux et la qualité du résultat.

Comment ne pas parler de la tendance néon après avoir vu les motifs qui ornent la gamme de sweats et tee-shirts de la marque KITSUNE TEE.

Niveau chaussures, la firme italienne DIEMME nous propose des modèles souples et très raffinés pour l’été, version allégée de leur modèle phare optimisé pour les chutes de neige.

En parallèle, ce sont les jeunes mexicains de chez MISC qui exposent pour la toute première fois leur collection de chaussures. L’héritage culturel de leur pays se ressent avec l’utilisation du motif aztèque ou encore d’une gomme spéciale qui rentre dans la composition de la semelle, pour une paire de sneakers plus légères, plus estivales.

Dans une approche semblable, une autre nouvelle marque qui a tout d’une grande, menée avec conviction par les italiens Alon Siman Tov et Max Bosio : YOUFOOTWEAR.

Et on termine par le très attirant stand MIANSAÏ, marque d’accessoires d’inspiration marines dont nous parlions déjà dans un précédent article.

Crédit photos : Benjamin Guetta & LNDR