L’ESPADRILLE RAFFINÉE PAR DRIES VAN NOTEN

Parmi le large choix de modèles de chaussures légères pour la saison estivale, les espadrilles occupent une place plutôt subalterne. On avait déjà abordé le sujet dans nos précédents articles en prônant l’alternative ARMISTICE ou SCHMOOVE, mais face à ce modèle de chez DRIES VAN NOTEN, les jeux ne sont pas encore entièrement faits …

On ne sait pas trop si c’est dû au choix des couleurs (l’orangé pris en sandwich entre le noir et le blanc) ou à leur agencement en rayures mais on a du mal à en détacher le regard. Belles et audacieuses, elles sont le modèle parfait pour l’été.

Le styliste belge, connu pour son travail sur les imprimés, a suivi pour la conception de ces chaussures la technique traditionnelle utilisée sur la cote basque en travaillant avec de la toile légère de qualité supérieure.

La semelle est renforcée avec un caoutchouc en matière composite pour améliorer l’adhérence, et une pièce en daim a été rajoutée à l’intérieur de la chaussure au niveau de la cheville pour plus de confort.

Pour rester raccord, LaNicheDuRenard vous recommande d’y associer le tee-shirt loose fit en laine mérinos. On note une excellent finition des coutures au niveau du cou et des manches.

Vous pouvez retrouver ces deux articles sur la boutique en ligne du shop londonien ANTHEM.

Publicités

LA RAYURE BASQUE, PAR LOREAK MENDIAN X ZAZPI

C’est une aventure qui débute en 1995 dans la zone portuaire de San Sebastián (station balnéaire du nord de l’Espagne située en pleine région Basque) avec la rencontre entre Xabi, créateur graphique, et Victor, pour le coté entrepreneurial. Ensemble, ils imaginent peu à peu leur propre univers : LOREAK MENDIAN. Les influences de la marque sont nombreuses et diverses : l’architecture (modernisme européen, Style International), l’art (Marcel Duchamp et le mouvement Dada, l’expressionnisme abstrait), la musique (Judee Sill, Miles Davis, les Beatles, Bad Brains) et le surf.

Pour cette collection capsule Été 2012 en collaboration avec ZAZPI (qui signifie « sept » en basque),  le look marin est mis à l’honneur. Cet aspect est à mettre en relation avec l’attraction magnétique qu’exerce la mer dans les régions littorales. Loreak Mendian revisite le workwear version espagnole tout en rendant un hommage au Mahòn, ce coton bleu ultra résistant qui habille les ouvriers, pêcheurs et autres agriculteurs depuis des siècles.

Si les finitions font modernes et les détails sont empreints de la culture street, sachez que le tissu trouve son origine en Chine, bien avant que les espagnols ne s’en inspirent …

Une ligne fluide avec une dizaine d’articles, comprenant à la fois des tenues légères, mais aussi des accessoires qui reprennent le jeu de couleurs bleu/blanc et les 7 rayures qui représentent les sept provinces basques.

 LaNicheDuRenard aime la housse de surf issue de cette collaboration. De quoi rester frais en se déplaçant, planche sur l’épaule !