DÉCOUVERTE LNDR : ADIEV PARIS

picture

© adiev-paris

ADIEV (Adieu Paris) est une nouvelle marque qui vient bousculer la scène de la chaussure de luxe branchée. Le label propose des modèles bien pensés, fabriqués avec le plus grand soin et dans le respect de l’authenticité. Les souliers sont fabriqués au Portugal alors que les semelles en crêpe sont faites et assemblées en France.

_DSC4888

C’est ces semelles épaisses, largement inspirées de la creepers et que l’on retrouve sur tous les modèles de la marque, qui offrent une identité propre et reconnaissable au premier regard. Loafers et desert boots montées sur cette semelle caractéristique constituent le fer de lance d’une collection authentique, inspirée des chaussures de la classe populaire anglaise des années 70/80 (les grosses années durant lesquelles punks et teddy boys brillaient par leurs looks étudiés).

_DSC4878

_DSC4886LaNicheDuRenard est allé rencontrer les deux créateurs dans leur boutique située au tout début de la rue d’Aboukir : Benjamin Caron, qui crée sa première paire de brothel creepers faites main vers la fin 90 suite à un apprentissage de la botterie, et Isabelle Guédon, ancienne assistante personnelle d’Alber Elbaz chez Guy Laroche puis Yves Saint Laurent, et responsable actuelle du secteur design textile de l’école des Arts Déco de Paris. Le premier apportant la culture rock et le coté mauvais garçon, la seconde à qui l’on doit la touche romantique et Parisienne de la marque.

La collection été arbore quelques couleurs audacieuses qui feront certainement la différence sur les pavés à l’arrivée des beaux jours.

_DSC4884Un des points essentiels de l’entretien abordé par la créatrice porte sur l’intérêt de créer des modèles qui durent, et ne se démodent pas à chaque saison. On retrouve un peu dans son discours un état d’esprit anti-fashion à la Rei Kawakubo ou Yoshi Yamamoto lors de leur arrivée en France au début des années 80. On espère que cette initiative soit reprise par un large panel de créateurs.

_DSC4877Détaché des contraintes marketing qui brident trop souvent la création, le duo se fait vraiment plaisir et le public adhère. COLETTE et LE BON MARCHÉ à Paris ne s’y sont pas trompés et distribuent d’ailleurs la marque dans leurs boutiques.

_DSC4875

_DSC4894Le duo a personnellement aménagé la boutique en s’inspirant des jardins d’hiver, créant une atmosphère de cabinet de curiosités. Rien n’est laissé au hasard et chaque élément est étudié, telles les boiseries empruntées au cadre de la photo des fameuses creepers de Benjamin qui trône dans la boutique.

Crédits photo : © Nicolas Sautel

Publicités

RAF SIMONS X FRED PERRY SS13

RAPH SIMONS  collabore une fois de plus avec la firme anglaise FRED PERRY sur une collection de polos, pulls et vestes bombers, plus racés les uns que les autres. Les motifs sont à l’honneur pour ce crossing qui s’annonce très réussi, et qui justifie une fois de plus l’intérêt d’avoir quelques pièces FRED PERRY dans son vestiaire. La collection sera disponible à partir du 22 février 2012 sur les sites et dans les boutiques Raf Simons & Fred Perry.

RSxFP_SS13_LOOKB_01 RSxFP_SS13_LOOKB_02

RSxFP_SS13_LOOKB_05 RSxFP_SS13_LOOKB_06
RSxFP_SS13_LOOKB_08 RSxFP_SS13_LOOKB_09
RSxFP_SS13_LOOKB_11
RSxFP_SS13_LOOKB_13 RSxFP_SS13_LOOKB_14
RSxFP_SS13_LOOKB_16

LE PULL AU MOTIF RENARD, PAR AUBIN & WILLS

C’est un Renard très distingué, vêtu d’un haut de forme avec monocle et foulard qui sert d’emblème à AUBIN & WILLS depuis sa création. Cet animal, qui nous est aussi très cher ici, à LaNicheDuRenard et que nous affectionnons comme il se doit, reflète l’essence même de la marque britannique empreinte d’un fort héritage traditionnel.

Le lookbook de la saison Automne/Hiver 2012 plante le décor dans la forêt embrumée avec étang d’hiver, arbres verdoyants et pluie généreuse. Une collection rustique qui regorge de basiques aux formes classiques pour cet l’hiver. Une approche traditionnelle du style qui permet de garder une présence respectable au fil des saisons.

On nous avait prédit un hiver animal, le voila qui pointe son nez ! Surfant sur la tendance actuelle, ce pull qui affiche le canidé en grande taille sur le devant du vêtement est certainement la meilleure vitrine qui puisse, pour le label anglo-saxon. Une pièce douillette en laine mérinos, sans fioritures est donc une sérieuse option pour afficher sa dose d’originalité tout en restant portable au quotidien.

LaNicheDuRenard ne saurait que trop vous conseiller de l’associer à une veste matelassée de type LAVENHAM (dont nous parlions précédemment) pour un look automnal frais et audacieux.

Pour compléter cette ligne qui conserve le Renard pour objet central, AUBIN & WILLS propose le Tee-shirt Farleigh avec son imprimé noir sur fond blanc (qui n’est pas sans rappeller ceux de la parisienne Charlotte Sometimes) ainsi que le Darras Handkerchief, foulard en popeline de coton réalisé à la main au Royaume-Uni sur un tissu premium, et qui se glissera à merveille dans votre blazer ou autour de votre coup pour les plus aristos !

TRICKER’S X SUPERDENIM : BROGUES ET DERBIES DE FOLIE !

Tricker’s, la marque de chaussures faites main à Northampton en Angleterre vient de faire une collection capsule avec la boutique britannique Superdenim.

5 paires sont disponibles en quantités limitées, chez Superdenim.

LaNicheDuRenard vous présente sa sélection, avec 3 paires à couper le souffle !

Une derbie brogue tricolore, camaïeu de marrons bien choisis, pour un bon look à l’anglaise, surfant entre originalité et sobriété.

Une boot brogue entièrement noire, avec trois types de cuir utilisés pour élever cette chaussure au rang d’œuvre d’art ; cuir ciré, cuir grainé, et cuir suédé se combinent avec élégance pour un total look black qui se termine par une semelle cousue goodyear (noire également).

On imagine cette chaussure idéale à porter, tant en look trendy, pantalon skinny retroussé, veste de chasse ou blouson court, qu’avec un costume-cravate noir, et chemise blanche, inspiration Hedi Slimane.

Une derbie toe-cap, couleur vert gazon, en cuir suédé. Une chaussure idéale pour accompagner avec style vos vagabondages nocturnes, entre défilés et vernissages, votre look arty-chic n’en sera que sublimé.

Il vous en coûtera 355£ (424€) pour vous offrir ces merveilles. Ce n’est certes, pas accessible à toutes les bourses, mais vous risquez néanmoins de les garder à vie (sous réserve d’entretien régulier).

LaNicheDuRenard vous recommande d’aller fouiner sur le site de superdenim pour découvrir tous les modèles de cette collection.