ANERKJENDT : JEUNE COMME UNE BELLE DANOISE

Anerkjendt

Voila une toute nouvelle marque, en provenance directe du Danemark (encore une) qui vient de sortir cette saison sa première collection, exclusivement masculine (comme toujours sur LaNicheDuRenard).

AnerkjendtLancé par Per Johannsen en tout début d’année, ANERKJENDT (prononcer « neurkend » pour s’approcher de l’accent du quartier de Nørrebro à Copenhague) fait bel et bien partie de cette « vague du froid  » sans cesse croissante des marques scandinaves. Nous vous faisons découvrir depuis bientôt une année cette scène qui a pour principales caractéristiques de proposer des vêtements casuals authentiques et fonctionnels avec le souci du détail à l’esprit.

Anerkjendt

Avec un nom pas forcement des plus faciles à prononcer, mais avec une ligne très facilement portable au quotidien, cette marque s’adresse à une population de connaisseurs souhaitant adopter un look moderne et décontracté.

La collection FW 12/13 est inspirée par la nature et toutes ses nuances saisonnières. Le paysage danois imprègne les vêtements avec ses couleurs terreuses, ses tissus délavés, ses motifs Navajo, les éléments en bois, en cuir et les détails de la laine.

Veste Castlerock

Veste Castlerock

Veste Castlerock

Ankerjendt -  Castlerock

Le choix des textiles se veut d’une qualité élevée et les finitions travaillées. De la veste au chino en passant par toutes les déclinaisons de pulls et tricots, chaque vêtement possède sa propre identité visuelle.

Veste Cinéma

Veste Cinéma

Ankerjendt - Cinema

Parmi les produits qui ont attiré l’attention de LaNicheDuRenard, on notera les Vestes Castlerock et Cinéma. Mais aussi le pull col rond en sergé tricoté Myles avec une poche poitrine munie d’un bouton en cuir ainsi que le chino Bruno, couleur rouille à la finition légèrement délavée, ajustée au niveau des cuisses et accompagné d’une ceinture tressée.

Pull Myles

Pull Myles

Ankerjendt - Myles

Chino Bruno

Chino Bruno

Le Cardigan Malcolm est une pièce chaude et robuste au tissu vert foncé tacheté sur toute sa surface contrastant élégamment avec les bandes multicolores.

Cardign Malcon

Cardign Malcon

Anerkjendt - MALCOLM

Quant au pull à capuche Manfred, il permettra une alternative racée à votre hoodie monochrome basique que vous aviez certainement du mettre de coté ces derniers temps…

Hoodie Kombugreen

Hoodie Kombugreen

Anerkjendt - KOMBUGREEN

LaNicheDuRenard jette son dévolu sur la chemise Alfred, idéale pour la saison hivernale et qui peut même être utilisée comme sur-chemise. Fabriquée dans un tissu coton épais mélangé beige et gris, les mouchetures contrastent à merveille avec les boutons en bois marron.

Chemise Alfred

Chemise Alfred

Anerkjendt - ALFRED

Belle idée d’association, le nœud papillon Bracken en brun foncé comportant de légères taches brunes et blanches pour mieux détourner le stéréotype.

Nœud papillon Bracken

Nœud papillon Bracken

Anerkjendt a de fortes chances de devenir un futur classique, avec comme avantage de poids des tarifs abordables… Une belle aventure qui démarre et que LaNicheDuRenard va suivre à la trace !

Publicités

MAISON MARTIN MARGIELA X H&M

Le top départ de l’habituelle et très attendue collaboration hivernale du géant suédois H&M avec une griffe de haute couture sera donné ce jeudi 15 novembre. C’est donc MAISON MARTIN MARGIELA qui proposera sa vision démocratique de la haute couture, pour le plus grand plaisir des courageux modeux qui se seront frayé un chemin dans les interminables files d’attentes des boutiques sélectionnées. Voici le lookbook qui fut dévoilé à la mi-octobre, mais qu’il nous semble plus opportun de vous montrer à quelques jours du terme (!)

On notera une créativité sans pareil sur des looks ultra fun, notamment grâce à ce mannequin stylé à la Breakbot qui ferait presque de l’ombre à Lana Del Rey qui trône sur les arrêts de bus pour H&M depuis quelques temps …

Les pièces, bien qu’audacieuses, restent pour la plupart très classes et idéalement coupées, à l’image des blazers et des manteaux. Les subtils jeux de trompe-l’oeil, superposition de matières et asymétrie assumée qui firent le succès de la marque sont désormais à la portée de votre dressing !

« MOVE YOUR LEE » LE JEAN EN VIDÉO PAR LEE

Le « jeaner » américain légendaire LEE a dévoilé il y a peu de temps la vidéo intitulée « Move your LEE« . Filmée dans les rues de New-York par le réalisateur Arnaud Uyttenhove, elle met en scène grâce à diverses acrobaties la collection de jeans Automne/Hiver 2012.

Avec un casting regroupant des danseurs et des gymnastes professionnels (dont certains ont participé aux derniers JO), la dernière campagne de la marque met l’accent sur la justesse des coupes de ses produits et sur leur maniablilité.

LaNicheDuRenard aime l’idée de liberté de mouvement qui se dégage de cette vidéo, renforçant la thèse que tout bon style se doit avant tout d’être facile à porter !


LE JEU DE MAIN CHINOIS PAR TRIPLE-MAJOR

Le concept store basé à Pékin TRIPLE-MAJOR vient de lancer une toute nouvelle collection de vêtements intitulée «Hand Shadow». LaNicheDuRenard les a approchés la semaine dernière, lors de leur visite française à l’occasion du salon Capsule, et à entamé le dialogue … en langage des signes ?

Le concept semble simple : utiliser le vêtement comme support de projection pour ombres chinoises en se basant sur le caractère universel de ce langage. Cette tradition populaire chinoise héritée depuis des siècles est revisitée à la sauce arty-pékinoise dans le prolongement des « Hand Signs » si chers aux rappeurs outre-Atlantique.

A chaque position des doigts correspond une forme animale et permet de représenter quasiment toute la basse-court : lapins, cochons, chiens … même notre emblématique Renard n’y échappe pas !

Les motifs sont repris en un exemplaire unique sur la pièce ou intégrés en plus petite taille au sein de l’imprimé mosaïque.

Autre point fort, les créateurs chinois jouent avec l’aspect réversible des tissus utilisés. Chaque face contient un imprimé avec soit le geste des mains, soit son ombre. Le jeu de transparence fonctionne à merveille au point de ne plus distinguer l’un de l’autre suivant de quel coté est porté le vêtement.

La collection qui regroupe t-shirts, chemises, pantalons et sacs pour les deux sexes est exclusivement en noir et blanc. Les coupes sont plutôt amples mais bien ajustées, influences incontournables de l’esprit asiatique artisanal.

La ligne est en vente sur FARFETCH et le shop Triple-Major.

DE FURSAC : CULTE DE L’ÉLÉGANCE EN 2012

Créée en 1973, dans la Creuse et sous le nom Monsieur De Fursac, l’entreprise n’a cessé de se renouveler pour coller aux inspirations du moment, traversant les époques en habillant les dandys de la meilleure façon (Balzac en personne venait s’habiller dans la prestigieuse boutique du 112 rue de Richelieu dans le 2ème arrondissement de Paris).

En 2003 Monsieur De Fursac devient DE FURSAC, en 2010 la refonte du logo est réalisée avec brio par l’agence H5, et c’est véritablement en 2011 sous la direction artistique des campagnes de Franck Durand que DE FURSAC devient l’une des marques de prêt à porter les plus élégantes du paysage actuel.

Alors DE FURSAC en 2012 c’est quoi ?

Si la communication dans les magazines se fait principalement sur les costumes (et à juste titre puisqu’ils frisent la perfection), la maison propose un vestiaire complet avec des costumes évidemment, mais aussi des pulls, chemises, cravates et manteaux pour vous habiller de la tête aux pieds (il ne manque que les souliers). Les coupes sont justes, droites ou slim fit, on retrouve un style français emprunt aux années 50/60/70 avec parfois des inspirations anglaises, et les meilleurs tissus italiens. La maison habille l’homme de bureau, le dandy, l’élégant, simplement et avec respect du travail bien fait.

Les prix restent très abordables aux vues de la qualité et du cachet de la marque ; on comptera environs 700€ pour un costume, 135€ pour une chemise … (quand on voit les prix pratiqués par des enseignes comme THE KOOPLES le choix est vite fait…).

OLOW : FALL WINTER 2012 /13

OLOW vient de sortir sa collection automne hiver, ainsi qu’un nouveau site internet tout beau tout frais sur lequel vous pourrez vous procurer (entre autres) les pièces de la nouvelle collection intitulée « Territoires inconnus ».

Le lookbook, à l’image de la marque, inspire à la simplicité sans pour autant négliger le style qui reste bien calé dans l’esprit du moment. Pour faire face aux fraicheurs hivernales, OLOW nous pare de pièces utiles et de matières chaudes. Les cardigans et bonnets en laine constituent les pièces maitresses de la collection. On retrouve les tee-shirts graphiques emblématiques de la marque, chemises à petits carreaux et chinos dans des tons chromatiques naturels : beige, blanc et gris, principalement.

LaNicheDuRenard vous recommande tout particulièrement le blouson Exupery en velour bleu marine avec son col moumoute noir. (effet rétro garantit)

MAISON KITSUNÉ : FALL WINTER 2012 / 13

MAISON KITSUNÉ dévoile pour cet hiver un lookbook pour hipsters à vélo fortunés. La collection, clairement inspirée du club de cyclisme à l’ancienne, utilise le tweed anglais, les carreaux et les couleurs classiques de la parfaite panoplie du cycliste vintage. À savoir le rouge bourgogne, le bleu roi, le camel et le gris chiné. Tout comme chez NORSE PROJECTS la casquette est à la mode avec un modèle Parisien à greffer sur votre tête.

Les coupes sont toujours impeccables avec des blazers coupés droits, des pantalons étroits resserrés aux chevilles pour ne pas se déchirer dans le pédalier de votre pignon fixe, des chemises cintrées classiques ou à carreaux, et des renards (logotype du label) cousus sur les polos, chemises ou tee shirts.

L’esprit streetwear qui ressort de cette collection n’enlève rien au coté chic et luxueux de la marque qui conserve son savoir-faire en termes de finitions, et de la qualité supérieure apportée aux matières.

NORSE PROJECTS : FALL WINTER 2012 / 13

Pour notre plus grand plaisir NORSE PROJECTS  dévoile pour la saison hivernale 2012 un très bon lookbook, photographié par Jonas Bie dans le studio The Lab à Copenhague. La marque Danoise, qui fait du streetwear sont fer de lance depuis sa création en 2009 propose une nouvelle collection plus mature, alliant le chic au street. Tout en gardant son identité stylistique.

Chez NORSE, on porte le costume en laine idéalement coupé ; blazer cintré, et pantalon droit légèrement slimé. Couplé à la nouvelle veste Lindisfarne 2 et à la casquette, pièce emblématique de la marque ; la Vintage Wool Cap, en laine bien sûr, pour garder la tête au chaud en toutes circonstances (!)

La veste Elka Jacket sera encore là cette saison pour vous protéger des averses, déclinée en plusieurs coloris, flashy ou discrets. L’esprit jogging et running années 90 reste très présent dans le lookbook.

Nous sommes assez fans du BOB bien taillé, et aux motifs toujours très réussis chez NORSE, que ce soit sur les chemises, sur les casquettes, ou bien les bobs.

Pour les chaussures, on prendra quand même soin d’éviter tout usage malencontreux de BIRKENSTOCK. (question de principe) LaNicheDuRenard vous remercie par avance …

Les basiques colorés sont également de la partie, et la doudoune sans manches qui fit fureur l’an dernier s’impose encore comme une valeur sure, par exemple si vous adoptez un look de chasseur.

La classe en jogging c’est possible ! Grâce à un manteau caban marine et des mocassins à semelles en crêpe de chez YUKETEN.

Grosse tendance et gros retour du col roulé cette année. Pensez y !

L’esprit bucheron américain fera toujours partie des tendances cette saison. Chez LNDR, on commence gentiment à s’en lasser …

Le look classique NORSE PROJECTS selon nous : casquette Flat Wool Cap en laine, veste Nunk 2, pull Birnir multicolor, chemise Anton Corduroy, chino Arnkell Light. Footwear : Diemme.

Ça fonctionne toujours aussi bien ! 

On ne vous forcera pas non plus à porter ce pantalon. Le modèle n’y a semble t’il pas survécu…. Bonne journée !