LE TEE SHIRT A LA MODE OLD SCHOOL CHEZ STEPART

Si la mode a acquis depuis longtemps sa place au sein du milieu artistique, c’est désormais l’art qui est en train de coloniser le textile, allant jusqu’a s’y afficher tel quel. Certaines marques s’attèlent à faire le pont entre ces deux mondes comme c’est le cas avec STEPART : voila plus de trois ans que l’équipe, composée par deux amis d’enfance, invite de jeunes artistes graphistes, peintres et dessinateurs pour créer une où plusieurs séries de tee-shirts originaux. Un concept que l’on pourrais apparenter au principe des crossings qui fleurissent ces temps-ci.

À la lecture de leur lookbook, nous repérons un trait de caractère commun que nous partageons entièrement à LaNicheDuRenard via notre ligne éditoriale : « dénicher les talents pour les faire découvrir ».

Véritable label français, StepArt accorde une grande importance à la qualité de ses produits (fabriqués au Portugal) tissés avec un maillage particulièrement serré pour apporter un touché plus agréable. Un effort est également perceptible sur la coupe des T-shirts qui est spécifique à la marque, à la différence d’autres marques du domaine ! Visuellement, la part belle est faite aux typos vintages et aux motifs éclectiques qui varient en fonction du thème de travail propre à l’artiste.

Voici deux artistes que LaNicheDuRenard a particulièrement appréciés :

CAMILLE LAVAUD, artiste française voguant entre graphisme et édition. Elle entama sa pratique d’illustratrice en tant que copilote du bibliobus de son grand père. Sa proposition de faire un petit « Weekend à Rome » grâce à une illustration, nous plonge dans l’ambiance « banana split » de la scène night-clubs des 70’s, claquement de doigts et cheveux gominés en arrière inclus!

– Le japonais de FRENZY WORKS  nous emmène lui en Amérique latine à la rencontre de l’iconographie  religieuse mexicaine pour nous offrir une interprétation à la fois graphique et décalé de La Santisima de Guadalupe.

Le second modèle, intitulé La Lucha, s’intéresse à ce spectacle  très populaire dans le pays et qui se résumerai comme une sorte de mélange entre combat, burlesque et habits colorés. Le cliché du masque de luchador est remarquablement évité au profit d’une illustration dynamique.

Sweat-shirts et foulards viennent compléter la gamme du label.

Prix moyen pour les Tee-shirts : 35 euros / 65 pour les sweats.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s